Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2007

Point Presse du PS ce 31 Mai !!

Annick Lepetit, députée du XVIIIème arrondissement de Paris, animait jeudi matin le point presse quotidien de campagne. Cette spécialiste des questions de logement n’a pas manqué de démontrer le caractère inégalitaire et le flou de la defiscalisation des intérets des emprunts immobiliers proposée par Nicolas Sarkozy. Elle est également revenu sur l’annonce des derniers chiffres du chômage, “difficiles à commenter puisque personne ne sait s’ils sont les bons.”


Point presse du 31 mai : Annick Lepetit
envoyé par PartiSocialiste

Ségolène Royal : "je serai a mon poste et présente"

Interviewée hier soir au J.T de France 2 (et pas TF1...???), Ségolène Royal s'est montrée à la fois souriante et déterminée.

Elle a notamment souligné l'importance des élections législatives et la nécessité pour l'intérêt des français que la Gauche fasse un bon score. En effet, plus il y aura de députés dans l'opposition, plus il sera posssible de "surveiller, s'opposer et proposer". Pour le bien-être de notre démocratie, il est indispensable qu'en face d'un parti au pouvoir il y ait une opposition suffisamment représentée. Elle a donc lancé " un appel aux 17 Millions" de français qui l'ont soutenue lors des présidentielles, pour "appuyer l'opposition" lors des législatives, afin que celle-ci puisse "protéger" et "s'opposer aux dérives" (exemple cité : la franchise médicale). Mme Royal s'est ensuite attaqué aux méthodes sarkoziennes en critiquant entre autres la mise en place du bouclier fiscal…

Sécurité sociale : des franchises en 2008

Encore autre chose....après bien des sujets abordés, Mme Bachelot ministre de la santé nous annonce les franchises médicales voulues par Nicolas Sarkozy pour responsabiliser les patients.
L'instauration de franchises risquerait de "retarder l'accès aux soins des plus démunis", a estimé ce lundi,Michel Chassang le président du premier syndicat de médecins libéraux, la CSMF, . Le Haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, Martin Hirsch, avait jugé que l'instauration de franchises n'était "pas une bonne mesure".
Selon un sondage CSA Le Parisien/Aujourd'hui en France, 61% des Français estiment qu'instaurer une franchise sur "les premiers euros dépensés chaque année par le patient" afin de réduire le déficit de l'assurance maladie et de responsabiliser les assurés est "plutôt une mauvaise chose".
Mme Bachelot sous les ordres de Sarkozy et Fillon annonce vaguement par exemple, des franchises à hauteur de dix …

Ségolène Royal prend les rênes de la contestation

La socialiste dénonce les mesures d'un président «contraint de reculer».
(Laure Espieu, LIBERATION, lundi 28 mai 2007) Ségolène Royal est entrée en campagne. Elle ne se représente pas aux législatives. Mais, pour ce premier déplacement officiel depuis son échec à la présidentielle, c'est sur ses terres, en Charente-Maritime, qu'elle est allée soutenir, samedi, les candidats socialistes. «Quelque chose de très fort s'est levé. Je ne veux pas que cette énergie retombe. Je veux que les gens sentent que je suis là, solide, et qu'il y aura une suite», répète-t-elle. «Mensonges». Sa pugnacité, Royal la réserve à Nicolas Sarkozy. «Les gens vont se rendre compte petit à petit qu'ils ont été floués sur un certain nombre de propositions qui sont intenables», prédit-elle. Dans le collimateur, la déduction d'intérêts d'emprunts sur l'achat d'une résidence principale, dont le champ des bénéficiaires a été nettement réduit. Mais aussi la question du service min…

Electrochoc fiscal ???

Les informations en pagaille lancées par l'Elysée et Matignon se suivent et ne montrent aucune cohérence d'un suivi longitudinal du travail de la nouvelle équipe gouvernementale, un jour c'est le service minimum et le besoin déjà de rassurer les organisations syndicales, un autre jour c'est la réforme de l'enseignement supérieur et un autre une réforme fiscale où l'on nous explique préalablement la nécessité d'une pause de la réduction de la dette??

Mr fillon et son ministre du budget et de la fonction publique, EricWoerth annoncent un"véritable choc de la relance fiscale"avec des mesures qui selon moi démontrent que le président Sarkozy ne tient déjà plus ses promesses de campagne.

MrSarkozy nous a expliqué longuement, que les français devaient avoir confiance dans l'avenir et créer une dynamique en s'endettant pour consommer, et que l' état trop endetté devait se renflouer..; alors pourquoi annonçer aujourd'hui une pause de la rédu…

Le Sarko-show

Ce 6 Mai, j'ai été déçu du résultat de l'élection présidentielle et je me suis dis que je serai vite honteux de l'image de la france que renverai Mr Sarkozy dans le monde et en europe...
Seulement deux semaines après son investiture, je me demande déjà quelle doivent-être les réactions sur la scène internationale, aux propos de notre cher président lors de sa rencontre de ce jour avec le président de la commission européenne, José Manuel Barosso . Nicolas Sarkozy estime avoir un mandat clair des Français pour défendre son idée d'un «traité simplifié» destiné à sortir l'Union européenne de sa crise institutionnelle. Il oubli sa promesse lors de la campagne, qu'il serait possible si il était élu de proposer une ratification parlementaire d'un traité simplifié. Mensonge, Mensonge, Mensonge....
Dix-huit pays ont déjà ratifié le traité constitutionnel (le vrai). le traité ne peut entrer en vigueur que s'il est ratifié par les 25 signataires.
La question de l…

Kouchner tente de s'expliquer........en vain...

Fondateur de Médecins sans frontières (prix Nobel de la paix en 1999), puis de Médecins du monde, sa notoriété internationale a amené le Frenchdoctor à exercer des fonctions diplomatiques : entre 1999 et 2001, il est l'administrateur civil du Kosovo pour les Nations-Unies. En devenant ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchnerréalise son rêve.
Il y a un mois, il voyait en NicolasSarkozy un homme qui "n'éprouve aucune honte à pêcher dans les eaux de l'extrême-droite", il se dit alors favorable avant le premier tour de la présidentielle, à une alliance entre le PS et l'UDF.

Aujourd'hui, MrKouchner souhaite se justifier et nous explique que" la politique étrangère n'est ni de droite, ni de gauche".
Je n'assimile pas l'évolution personnelle d'un homme, qu'elle nous plaise ou non, à une trahison, mais dans le cas de Kouchner je ne comprend vraiment pas le grand écart opéré en seulement une semaine. Si des signes persistants …

Kouchner- Besson = les deux vendus de l'année

Pire que le résultat même des élections, la nommination de Bernard Kouchner en tant que ministre aux affaires étrangères sonne comme un coup de poignard dans le dos des socialistes. L'homme qui a toujours été poulaire mais excentré du courant traditionnel du PS, tel que sa position sur la guerre américaine en Irak qu'il considérait comme"un moindre mal", ou son souhait d'une alliance avec l'UDF à quelques jours du premier tour des présidentielles, a aujourd'hui était exclu par F.Hollande du parti socialiste. Eric Besson, quant à lui suit sa ligne de conduite qui l'avait amené a quitter bien avant les élections le parti socialiste. Monsieur Sarkozy aura su, dans un début de campagne législative, profiter de la création d'un gouvernement de transition, donner l'image d'une ouverture, en débauchant des personnalités du centre et de la gauche. Personnellement je ne suis pas dupe, ce gouvernement d'un mois, constitué de H.Morin (UDF) à la déf…

Fillon a Matignon

Sans surprise on prend les mêmes et on recommence.
La passation de pouvoir entre De Villepin et F. Fillon a eu lieu ce matin à Matignon. Maire, conseiller général, président de la région de la Sartre, son fief est Le Mans. Bien connu pour la réforme des retraites de 2003 et l'application du décret de la loi Fillon. La réforme sera bien adoptée mais un mouvement social de grande ampleur va perturber le calendrier gouvernemental. Lors d'un mouvement de grève unitaire qui rassemblera le 13 mai 2003 entre 1 et 2 millions de manifestants Le premier ministre Jean pierre Raffarin déclare : " C'est pas la rue qui gouverne !"Afin de permettre un rééquilibrage du système, la réforme mise sur un allongement de la durée de cotisation soit 40 ans en 2008 pour les fonctionnaires ainsi alignés sur le régime général. La durée de cotisation va s'allonger progressivement pour l'ensemble des actifs à 41 ans en 2012. De plus, la loi lie cette durée aux gains d'ésperance d…

Chirac - Sarkozy : passation de pouvoir

Remise des codes nucléaires au nouveau président de la république :
Mr Nicolas Sarkozy.......

Dernière allocution

Après un entretien de quarante cinq minutes avec MrChirac, Devillepin a remis sa démission et a dit au revoir au président de la république sortant.
Celui-ci s'est adressé aux français à 20h, par l'intermédiaire des journauxtélévisés.
Cette dernière intervention du chef de l'état aura été courte (- de 5 min) empreinte d'une émotion certaine, mais avec pudeur. L'entourage du président Chirac assure que c'est un homme résolument tourné vers l'avenir qui a déjà tourné la page Élyséenne. Il serait d'avantage préoccupé par son déménagement et ses vacances prochaines au Maroc.
Enfin bref, il aura déclaré pour cette dernière allocution, "toute sa fierté du devoir accompli" et de la confiance qu'il avait des français,"héritier d'une grande nation qui compte en Europe et dans le monde", pour rester "uni et solidaire" dans le "dialogue et la concorde".
Il a insisté sur le fait que le pays se serait modernisé, dans la fi…

Dans quel pays je vis....????

Je commence à peine à réaliser que Sarko est mon nouveau Président de la République…

Toutes ces valeurs de droite qui me dégoûtent, il les incarne, et les prône : ultra-libéralisme, carrièrisme, remise en cause des acquis sociaux, répression, flexibilité et exploitation des salariés, cadeaux fiscaux aux entreprises et aux contribuables les plus aisés, privatisation des entreprises publiques…j’en passe ! L’avenir, les cinq ans à venir ( au minimum) s’annoncent sombres pour « la France d’en bas »…

Rappelons nous que les gouvernements Raffarin et de Villepin sont déjà revenus sur bien des acquis sociaux : réforme des retraites, de l’assurance chômage, de l’assurance maladie et déremboursement de centaines de médicaments, diminution des aides sociales, suppression du lundi de Pentecôte chômé… A tout ceci s’ajoutent l’inflation, la hausse du prix du carburant, de l’immobilier, la hausse des impôts locaux due a la décentralisation etc…

Le programme de Sarko n’est pas fait pour me rassurer !!! …

Hollande : " refonder un grand parti de la gauche "

Dominique Strauss-Kahn est bien un dissident de plus, près à sacrifier l'avenir de son parti (en course à moins d'un mois d'une grande élèction) lorsqu'il ironise sur l'idée de Hollande de refonder un grand parti de gauche:" Cela veut dire qu'on n'est plus un grand parti de la gauche", a-t-il dit, en déplorant "la tendance à fuir, dans des manoeuvres institutionnelles, la réalité". François Hollande a participé à l'émission France Europe Express, présentée par Christine Ockrent.
Il aura declaré ceci : "Il y aura des assises qui permettront de refonder un grand parti de la gauche...Les radicaux de gauche, les amis de Jean-Pierre Chevènement y sont prêts, et nous allons le faire avec tous ceux qui le voudront, après les élections législatives", a précisé le Premier secrétaire du PS. "Il faut refonder la gauche, parce qu'on ne peut pas avoir un grand Parti socialiste" avec "des petites forces, des satellites …

Un début de week-end riche en infos..........

Les socialistes se sont retrouvés ce samedi pour un Conseil national qui devait être l'occasion de tirer les premières leçons de la sévère défaite de la gauche à la présidentielle et de préparer la campagne des législatives.

Nicolas Sarkozy a poursuivi vendredi la préparation de la transition, qui sera effective le 16 mai, dans ses bureaux parisiens, et a rencontré le Premier ministre britannique sortant Tony Blair.

Le président élu, Nicolas Sarkozy, rencontrera lundi et mardi les dirigeants des cinq syndicats représentatifs (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC), il aurait l'intention de leur demander de plancher sur le service minimum des services publics qui selon ses déclarations de campagne est la première mesure a mettre en oeuvre dès le mois de Juin.
Ségolène Royal a annoncé vendredi qu'elle ne serait pas candidate aux législatives, afin de respecter la règle du non-cumul des mandats qu'elle a défendu tout au long de sa campagne présidentielle.
Marine Le Pen a lancé dans l…

Mais non, mais non tu n'as pas changé..................

Le retour de Mr Sarkozy de son yacht doré marque le début d'une polémique sur la bonne conduite d'un représentant de l'état qui se doit d'être irréprochable dans ses valeurs et le message qu'il véhicule. La contreverse n'a pas porté sur le fait que le président nouvellement élu ai pris des jours de congé suite à une campagne électorale longue et éprouvante, mais sur le type de retraite, envisagée à un moment dans un monastère. L'entourage de Nicolas Sarkozy avance comme argument que celui-ci n'aurait pris aucune vacances depuis cinq ans. L'absense du président proclamé par le conseil constitutionnel, à la commémoration du 8 mai 1945 est un symbole du peu d'importance qu'accorde Mr Sarkozy à l'histoire du pays. Finalement Mr Sarkozy aura écourté son séjour à Malte pour être accueilli par son sauveur Mr Chirac et assister cette fois à la commémoration de l'abolition de l'esclavage. Les deux hommes ne se quitteront plus de la journée..…

Message aux camarades de SL "manif anti-UMP"

APPEL A LA MOBILISATION SUR SECOND LIFE MANIF ANTI-UMP ET PRO-PS
Suite à l'annonce de l'élection de Nicolas Sarkozy, la jeunesse est dans la rue car elle ne se reconnait pas dans son nouveau président. 2002 et aujourd'hui 2007 montrent les limites du suffrage universel et de la 5ème république. Il n'est pas question de contester l'élection démocratique de Mr Sarkozy, mais bel et bien d'en appeler à toutes les forces en présence à se mobiliser pour que les Législatives déterminent une autre politique que celle de l'UMP. Car s'ils venaient à gagner aussi les législatives, les cinq années à venir verraient s'installer le libéralisme d'une droite dure, très dure, tel que nous ne l'avons jamais connu. Forces de la Gauche rejoignez-nous pour faire savoir à l'UMP et à Nicolas Sarkozy que la bataille pour obtenir les rennes du pouvoir n'est pas encore gagnée...Les jours sont comptés, ce n'est qu'un commencement. Il faut se faire entendre…

Résultats, projets et tensions.....J+1

L'élection du sixième président de la cinquième république a vu une forte mobilisation de 83% de votants.
Le chiffre définitif de 53.06% soit 19 millions d'électeurs est le score du candidat gagnant, c'est un écart de 6 points et 2 millions de votes avec Mme Royal.
Le report des voix des électeurs de Mr Bayrou est de 40% pour chacun des candidats et 20% de votes blancs ou d'abstention.
65% des électeurs du FN auront voté Sarkozy, quand 63% des voix d'extrême gauche se reportait sur madame Royal.
L'entourage de Mr Sarkozy admettait aujourd'hui travailler au 3e tour de l'élection, obtenir une majorité présidentielle (en envisageant même une ouverture aux democrates-udf).
La réhabilitation du travail et un calendrier de mesures sont annoncés comme suit :
-Mr Sarkozy compte dès le premier jour, mettre en route un grand chantier sur la "fléxisécurité" et le contrat unique d'embauche
-Dès la première semaine, il souhaite travailler à la mise en oeuvre…

Sarkozy gagne et la France est divisée....émeutes et manifestations anti-sarko

Quoiqu'il en soit 47% des électeurs n'auront pas voté pour Mr Sarkozy.Deux heures après les résultats du scrutin de l'élection présidentielle, des émeutes et manifestations anti-sarko débutent à la Bastille et dans plusieurs villes de France (Nantes, Rennes, Marseille...). Pendant ce temps là, notre nouveau président savoure la victoire en dinant au Fouquet's.... Le ton est donné ! L'UMP a gagné en la personne de Nicolas Sarkozy la bataille de l'élection présidentielle...L'opposition appelle au rassemblement pour remporter la guerre des législatives qui auront lieu dès le mois de Juin prochain, et qui permettront au gagnant d'avoir les rennes du pouvoir.
L'enjeu est de taille, un autre choix de société est encore possible.

Elle est arrivée à le mettre en difficulté, mais....

Suite au débat d'entre deux tours qui a réunni plus de 20 millions d'auditeurs, les supporters des deux candidats ont trouvé que leur "poulain" était le meilleur.Un face à face musclé qui n'a pas permis de départager les deux adverssairs. Mr sarkozy est résté dans une posture zen et a évité les coups que lui asséné Mme Royal. Des deux candidats, c’est la stratégie de Ségolène Royal qui a été la plus visible, elle consistait à interpeler Nicolas Sarkozy sur son bilan et sa capacité à faire ce que le gouvernement dont il faisait partie n’avait pas fait.La stratégie de Nicolas Sarkozy est apparue moins évidente il s’est plutôt attaché à marquer combien Ségolène Royal n’allait pas au fond des choses, voire perdait son sang froid. Finalement ce sont certainement plus les commentaires du débat (c’est a dire le débat sur le débat) qui vont réécrire l'histoire de celui-ci, et n’en retenir que certains épisodes. Et in fine on reconstruira le débat en fonction des résul…

Droit de grève : Sarkozy inquiète les syndicats

"Si je suis élu, j'instaurerai le service minimum, la liberté syndicale et le vote à bulletin secret pour empêcher les piquets de grève", M. Sarkozy "aime les ouvriers bâillonnés", s'insurge, de son côté, Bernard Thibault. Le secrétaire général de la CGT pense que le candidat de l'UMP "veut s'inspirer de Margaret Thatcher, qui a pris, bille en tête, le droit syndical et le droit de grève, pour avoir les mains plus libres, afin de mener une politique plus libérale, celle préconisée par le Medef". Et M. Thibault de s'étonner de ce que "la première loi annoncée, pour juin 2007, s'attaque au droit de grève".
Le service minimum dans les transports et services publics est populaire .L'idée de Nicolas Sarkozy d' instituer un service minimum de 3h le matin et 3h en fin de journée pour les entreprises de la SNCF et de la RATP remet en cause le droit de grève individuel en opposant usagés et salariés de ces entreprises.
Ces d…

Mai 68 : Sarkozy provoque la gauche

Dimanche lors de son meeting à Bercy, Nicolas Sarkozy a accusé « les héritiers de mai 68 », dont fait partie pour lui la gauche, d'avoir détruit les valeurs et la hiérarchie. « Ils avaient cherché à faire croire que l'élève valait le maître, qu'il ne fallait pas mettre de notes pour ne pas traumatiser les mauvais élèves, et que surtout il ne fallait pas de classement. Que la victime comptait moins que le délinquant », avait-il encore ajouté, appelant les électeurs à trancher le 6 mai : « Dans cette élection, il s'agit de savoir si l'héritage de mai 68 doit être perpétué ou s'il doit être liquidé une bonne fois pour toutes ». Ségolene Royal defend Mai 68 et a répliqué : « Il s'en prend à Mai 68 en oubliant que les ouvriers, qu'il découvre, ont obtenu les accords de Grenelle ». Daniel Cohn-Bendit, qui fut aussi un des leaders de mai 68, lui a emboité le pas en fustigeant le "bolchevisme" de Nicolas Sarkozy. "68, c'est un moment important …