Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2008

Quand les pauvres sont de plus en plus pauvres

Selon un rapport de l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale, le nombre de travailleurs pauvres augmente et leur situation se dégrade.
La pauvreté reste stable en France mais s'aggrave chez ceux qui sont touchés, tandis que le nombre de travailleurs pauvres augmente, selon le cinquième rapport de l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale (Onpes), rendu public mardi. Ainsi, "la baisse du chômage ne s'accompagne pas en même temps de la baisse de la pauvreté", comme l'a reconnu la ministre du Logement Christine Boutin lors de la remise du rapport de l'Onpes, en présence du Haut Commissaire aux Solidarités actives, Martin Hirsch.

La présidente de l'Onpes, Agnès de Fleurieu a souligné que "l'emploi ne permet pas toujours d'éviter la pauvreté". En effet, en 2005, environ 1,7 million de personnes, soit 7% des travailleurs, occupent un emploi mais sont malgré tout dans un ménage dont le…

Contre les 41 ans de cotisations: tous ensemble le 22 Mai

Retraites: la journée d'actions et de manifestations fixée au 22 mai
Eric Cabanis AFP ¦ Manifestation pour les retraites à Toulouse le 16 avril 2008 Ce ne sera pas le 15 mai comme toute la fonction publique, mais une semaine plus tard. Les cinq centrales syndicales (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC) ont appelé ce mardi à «une journée nationale interprofessionnelle d'action et de manifestations» le 22 mai «pour la défense de la retraite solidaire», ont annoncé leurs représentants à la presse.

Les syndicats expliquent, dans un communiqué commun, avoir pris cette décision «face au blocage gouvernemental sur les principales propositions des organisations syndicales». Celles-ci, selon le communiqué, concernent «la garantie et le niveau des retraites, le droit à la retraite à 60 ans, la durée de cotisation, la reconnaissance de la pénibilité, les ressources financières assurant l'avenir à long terme du système de retraite, la réduction des inégalités entre les fe…

Bilan Sarkozy et financement des retraites : Aucune solution !!!

Après un an de présidence qui a amené Sarkozy à battre tous les records d'impopularité, il recueille seulement 28% d'opinions favorables, Nicolas Sarkozy essaye aujourd'hui de se racheter mais y arrive t-il?

Il était brouillon et hyperactif avant, il demeure hyperactif et brouillon après, mal à l'aise sur le dossier économique et notamment la question du pouvoir d'achat, son discours "des 1 an" a été fait de beaucoup d'approximations.

Ségolène Royal au nom du parti socialiste dénonce :
Il est en train de payer, la France avec, la masse des mensonges qu'il a proféré lors de la campagne ; elle voit dans le premier bilan "des 1 an de Sarkozy", un échec grave : "Non, ça ne va pas mieux pour les français"

Si Sarkozy assume aujourd'hui des erreurs selon lui de communication sur la mise en place du paquet fiscal, S.Royal accuse "il faut cesser de redonner à ceux qui sont les plus favorisés", "une injustice quand dans le…

La Décroissance : 72% des Français mécontents !!!

Çà n'est pas moi qui le dit :

"Nouvelle claque pour Nicolas Sarkozy.

Près d’un an après son élection à la présidence de la République, un sondage Ifop-Fiducial pour Paris-Match le crédite de seulement 28% d’opinion favorable. Selon ce sondage, 72% des Français se disent mécontents du bilan de Nicolas Sarkozy. Un sondage qui paraîtra jeudi 24 dans l'hebdomadaire, jour de l'intervention télévisée de Nicolas Sarkozy.

Le chef de l'Etat fait beaucoup moins bien que son prédécesseur à l'Elysée Jacques Chirac qui, en avril 2003, un an après sa réélection, recueillait 58% de jugements positifs sur son action.

En outre, seuls 35% des personnes interrogées considèrent que Nicolas Sarkozy a tenu, durant l'année écoulée, les engagements qu'il avait pris durant sa campagne présidentielle.

Un an après son élection, 58% des Français disent ne pas faire confiance au président pour «mettre en place les réformes nécessaires» contre 42% qui lui font toujours confiance."
(…

Hommage à Aimé Césaire

Aimé Césaire (1913-2008) homme politique martiniquais fut de 1946 à 1993 député à l'Assemblée nationale française. Il est connu comme le grand poète de la "négritude".

Extrait : DISCOURS sur le COLONIALISME, en 1950

"Entre colonisateur et colonisé, il n'y a de place que pour la corvée, l'intimidation, la pression, la police, le vol, le viol, les cultures obligatoires, le mépris, la méfiance, la morgue, la suffisance, la muflerie, des élites décérébrées, des masses avilies.
Aucun contact humain, mais des rapports de domination et de soumission qui transforment l'homme colonisateur en pion, en adjudant, en garde-chiourne, en chicote et l'homme indigène en instrument de production.

A mon tour de poser une équation : colonisation = chosification.

J'entends la tempête. On me parle de progrès, de "réalisations", de maladies guéries, de niveaux de vie élevés au-dessus d'eux-mêmes.
Moi, je parle de sociétés vidées d'elles-mêmes, des…

"Etat minimaliste", allocations familiales, chômage, retraite, l'idéologie Sarkozyste abouti à un "moins-bien social"

Par Stef.
Les français sont-ils prêts aux réformes annoncées, acceptant les principes de l'application d'une idéologie de droite, qui veut un modèle "d'Etat minimaliste", ou ont-ils pris l'habitude de courber l'échine et qu'à force, ils ne savent plus se relever pour s'opposer et lutter contre une politique qu'ils désapprouvent? Sont-ils pour ou résignés?

Parce que nous sommes bien obligés de constater que la volonté du gouvernement est de restreindre le champ des dépenses publiques pour lesquelles nous cotisons, en conséquence des baisses de fiscalité et d'impôts qui permettent pourtant de maintenir notre modèle social, lorsque la redistribution des richesses est juste. Avec moins de protection, de service d'Etat, de développement et de progrès de la nation : conserverons-nous un niveau de vie suffisant et nécessaire au développement de la France?

Nul doute que les suppressions de postes dans la fonction publique seront difficiles à refi…

Quoi de neuf en 2008? La femme!

Par Philippe Gailhardis«Je ne sais pas» disait mon texte précédent. Que de sarcasmes ne m’a-t-il pas valus!Si je ne comprends pas le désamour qui frappe le PS, ce n'est pas que le PS soit parfait, loin s'en faut (j’y reviendrai), c'est juste qu'il me semble comparativement bien "moins pire" que son rival de droite, le seul autre parti susceptible de gouverner ce pays.Rien à voir avec l'abyssale incompétence économique de l'UMP, ce Robin des Bois façon verlan qui pille les pauvres pour donner aux riches. Ce cancre économique qui ne cesse de creuser nos déficits tout en nous engueulant, nous les sans-stock-options, comme si tous les malheurs de la France venaient de ce que nous serions d'incurables feignants. Nous, salariés français, pourtant classés comme les plus productifs d’Europe!Rien à voir non plus avec ce régime des copains et des coquins de l’UMP, avec ces arrangements crapoteux entre quasi mafiosi des Hauts de Seine et tenanciers de casino…

Les chômeurs de plus de 57 ans et demi ne seront plus exonérés de recherche d’emploi

20Minutes.fr, éditions du 17/04/2008 - 17h16
Christine Lagarde veut remettre les chômeurs au travail. La ministre de l'Emploi se déclare prête à lever la dispense de recherche d'emploi (DRE) pour les chômeurs de plus de 57 ans et demi, estimant qu'à cet âge-là «on n'est pas fichu, on peut retrouver un emploi», jeudi dans une interview au «Républicain Lorrain».

Depuis 1985, les demandeurs d'emploi de plus de 57 ans et demi (ou plus de 55 ans sous certaines conditions) peuvent conserver leurs droits à indemnisation sans avoir à effectuer les démarches régulières demandées aux autres chômeurs.

Fin décembre 2007, 383.117 chômeurs étaient officiellement dispensés de recherche d'emploi, selon des chiffres du régime d'assurance chômage (Unedic). La suppression des DRE ferait mathématiquement fortement grimper le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à l'ANPE.

Après les 40000 manifestants de la semaine dernière, 40000 manifestants ce mardi , contre les suppressions de postes et la réforme des programmes

Les enseignants à la manif du 15 avril à Paris
envoyé par 20Minutes Enseignants et lycéens main dans la main dans la rue contre Darcos
Entre 20.000 et 40.000 manifestants ont défilé à Paris ce mardi après-midi pour dénoncer les suppressions de postes et, pour les enseignants du primaire, la réforme des programmes. Cordélia Bonal LIBERATION.FR : mardi 15 avril 2008



Manifestation des lycéens et des enseignants à Paris
envoyé par rue89
20minutes.fr ¦ Les manifestants à 17h50

Lycéens, enseignants et parents d'élèves se sont mobilisé massivement ce mardi à Paris, où ils étaient entre 20.000 et 50.000, selon les organisateurs, 20.000 selon la police, à défiler entre la place de la République et Nation contre la politique éducative du gouvernement et «les suppressions massives de postes».

Contrôle des chômeurs : vers des sanctions renforcées au bout de six mois

Bercy consulte les syndicats, à partir de jeudi, sur l'assurance-chômage et, plus précisément, sur le contrôle des chômeurs. Au bout de six mois, ceux-ci pourraient être tenus d'accepter un emploi requérant moins de deux heures de trajet quotidien et entraînant une baisse de salaire.Ménagés pendant les six premiers mois d'inactivité, les demandeurs d'emploi verront la pression s'accroître s'ils s'installent trop durablement dans le chômage. C'est, en tout cas, l'esprit du projet devant être discuté, à partir de jeudi, entre le ministère de l'Emploi et les partenaires sociaux, à l'occasion de rencontres bilatérales sur la réforme de l'assurance-chômage.Très sensible, le texte va certainement évoluer jusqu'à sa présentation officielle, prévue pour la conférence tripartite du 6 mai sur l'assurance-chômage. D'autant qu'une réunion interministérielle a lieu mercredi. Mais la logique d'ensemble est donnée. Le dispositif s&#…

Contre les franchises médicales

«Citoyens, malades, professionnels de la santé, bien portants, invalides et valides », tous sont appelés à se rassembler ce samedi devant les préfectures et sous-préfectures. A Paris, ce sera devant le ministère de la Santé que les «manifestants» viendront déposer symboliquement des boîtes de médicaments vides.

Le geste tient à l'initiative de Bruno-Pascal Chevalier, personne atteinte du sida atteint du sida ayant entamé une grève des soins « pour protester contre ces franchises qui (...) conduisent inévitablement un grand nombre de nos concitoyens à repousser des soins pourtant nécessaires » et à Christian Lehmann porte-parole du Collectif national contre les franchises médicales, initiateur d’une pétition qui compte aujourd’hui près de 130 000 signatures.

20Minutes.fr, éditions du 12/04/2008

Vers un Smic européen !

150 euros d’augmentation de salaire pour tous en Europe ! Les ouvriers de Dacia en grève depuis trois semaines à Pitesti en Roumanie ont raison, il exigent 147 euros de hausse de salaire tout de suite, pour produire les voitures de Renault ! Ceux de Renault Cléon (Seine maritime) ont raison, il exigent aussi des augmentations de salaire et font une collecte financière de solidarité avec leurs camarades de Roumanie. Ceux de la CGT Peugeot Sochaux à Mulhouse ont raison aussi d’organiser une « solidarité ouvrière internationale pour briser l’isolement dans lequel les patrons de l’automobile veulent plonger les salariés ». La CFDT de Cléon précise aussi : « la réduction des inégalités salariales au sein du groupe Renault est une priorité qui, in fine, doit profiter à terme à tous les salariés ».150 euros pour tous, c’est 60 % de salaire en plus en Roumanie et 10 % en plus en France.La CES ( Confédération européenne des syndicats) rassemblait, en Slovénie, à Ljubljana, le 5 avril, 40 000 ma…

Une loi sur les heures sup' inefficace et coûteuse

La Commission des finances de l'Assemblée pointe déjà les faibles résultats de la loi de défiscalisation des heures supplémentaires. Au moins un des avantages de l'obsession pour l'efficacité gouvernementale...

La loi adoptée à l'été 2007 sur les heures sup' est coûteuse et peu efficace, c'est ce que dit le président de la Commission des finances de l'Assemblée, le socialiste Didier Migaud. Les services de la Commission des finances se fondent sur les statistiques de l'Insee et de l'Acoss, l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale, des statistiques compilées sur le dernier trimestre 2007 et le mois de janvier 2008. Quatre mois. C'est peu. Il est sans doute un peu tôt pour juger de l'efficacité de cette loi, c'est en tout cas ce que clament la ministre de l'Economie et des finances, Madame Lagarde, et le secrétaire d'Etat chargé de l'Emploi, Laurent Wauquiez. En fait, le président de la Commissio…

Suppresion de postes : la colère gronde!

Dans la manif parisienne: «On préfère travailler tous que travailler plus»



Manifestations lycéennes à Paris le 10/04/08
envoyé par 20Minutes

«On sait tous qu’à la fin, on va être 40 par classe»

Fanny porte un nez rouge, mais ne veut pas rigoler quand elle parle de la situation dans son lycée d’Alfortville (Val-de-Marne): «On nous dit qu’il y a une baisse de la démographie et que les suppressions de postes ne vont rien changer. Mais on sait tous qu’à la fin, on va être 40 par classe avec des profs qui font des heures supplémentaires».

COMMENT REDONNER DU POUVOIR D’ACHAT ?

Alors que le Président de la République, depuis le 1er janvier 2008, a vu son salaire augmenté ( à sa demande, pour soi-disant plus de transparence) de 206%, il n’en est pas de même pour les français. « Ensemble tout est possible », qu’il disait…. Pour lui c’est sûr, pour bon nombre de français, beaucoup moins ! La question du pouvoir d’achat reste notre principale préoccupation. Qu’est-ce que le pouvoir d’achat ? Selon Wikipédia, « le pouvoir d’achat du salaire est la quantité de biens et de services que l’on peut acheter avec une unité de salaire. Il se mesure au moyen du salaire net réel .» En gros, cela représente ce qu’il reste de nos revenus lorsqu’on a déduit toutes les charges fixes (crédits, loyers, factures EDF ou GDF, etc…). Or, c’est mathématique et logique, quand les prix s’envolent (carburant, matières premières, loyers, gaz, …) et que de l’autre côté les salaires stagnenet ou n’augmentent que très peu, il y a forcément une baisse du pouvoir d’achat, puisqu’il faudrait plus…

Consultation participative : comment le congrès du PS peut il être utile aux français ?

Dans un monde qui se transforme à vive allure et dans une France où même ceux qui se croyaient à l’abri sont en proie à l’inquiétude, les socialistes doivent répondre à de nouvelles questions. Aujourd’hui la précarité envahit tout, l’initiative économique est en panne, les inégalités n’ont jamais été aussi insolentes, l’incertitude pèse sur le rôle de la France dans le monde. Nous devons apporter la preuve de l’efficacité de l’action politique et la mettre au service de notre idéal commun. Nous lançons cette consultation participative dans la cohérence des valeurs bâties pendant la campagne présidentielle et dans la volonté de prolonger les voies tracées par les Forums de la rénovation du PS.
Sachant que les questions bien posées permettent les réponses pertinentes, nous pensons utiles de prendre un temps pour bien formuler les questions à trancher (3), en s’appuyant sur les sources d’inquiétudes des Français (1) et sur nos valeurs (2). C’est pourquoi ce document propose, sur cette base…