Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juillet, 2008

Les parlementaires sont en vacances ( et nous aussi)

C'est enfin l'heure des vacances pour les parlementaires.(bonnes vacances à tous, petit conseil, voir la vidéo à la fin de ce message)(cliquez sur le titre pour lire la suite...) A l'issue d'une année très chargée, députés et sénateurs se sont séparés en votant mercredi plusieurs textes majeurs, dont la loi de modernisation de l'économie, la réforme du temps de travail ou les «droits et devoirs» des chômeurs.

Afin de solder une période de un an, où il aura fallu commencer à donner des réponses aux fausses promesses de Sarko, et fournir des explications au manque de résultats de sa politique, le gouvernement s'est empressé de nous faire un enfant dans le dos, comme le disait mon grand père... car il ne faut pas s'y tromper la période qui vient de s'écouler c'est pour résumer :

-des cadeaux fiscaux aux amis riches et la mise en place d’une connivence affichée entre le pouvoir de droite, le pouvoir médiatique et le pouvoir financier

-des pauvres et des cl…

Réforme des Institutions : pas de quoi pavoiser !

Tout le monde s'attendait à ce que se soit serré...
Mais à ce point là...
La réforme des institutions a été adoptée cet après midi à Versailles à 1 voix près : 539 votes pour face à (cliquez sur le titre pour lire la suite...)357 votes contre, soit une seule voix de plus que la majorité requise des 3/5èmes des suffrages exprimés.

Quand on sait que les radicaux de gauche, mais aussi Jack Lang ont voté pour, que des députés UMP ont voté contre, on se dit qu'il s'en est fallu de peu pour que le "NON" l'emporte ; on est en droit aussi de penser, comme l'a dit Julien Dray, que "le président n'a pas convaincu". Une seule voix d'écart, il n'y a vraiment pas de quoi pavoiser !

Forcément, Sarkozy et la majorité se félicitent de cette "victoire démocratique" ; à Gauche, on souligne le manque de consensus des parlementaires qui donne un goût amer à l'adoption de la réforme qui permettra le 24ème changement de la Constitution de la Vèm…

Radiation en cas de refus de deux «offres raisonnables d'emploi»

Cette fois, c'est fait ! dans la nuit de jeudi à vendredi, la loi sur "les droits et devoirs des demandeurs d’emploi" a été adopté.(cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Passant outre l’opposition unanime des syndicats, le gouvernement engage sa réforme d’"offre valable d’emploi" visant à sanctionner les chômeurs. Le Medef exulte.A l’issue de la réunion tripartite Etat-syndicats-patronat à l’invitation de Christine Lagarde, la ministre de l’Economie et de l’Emploi, le secrétaire d’Etat à l’Emploi Laurent Wauquiez avait annoncé qu’un projet de loi serait présenté d’ici la fin de la session parlementaire, sans négociation avec les partenaires sociaux.

Le demandeur d’emploi devra remplir des nouvelles obligations contenues dans "un projet professionnel" conclu avec l’organisme issu de la fusion entre l’ANPE et l’ASSEDIC.

Le projet prévoit pour les chômeurs pendant les trois premiers mois, d’accepter tout emploi à hauteur de son salaire antérieur.

La do…

"Pouvoir d'achat, vous êtes impatients ? Le gouvernement s'en moque."

>
Pouvoir d'achat : vous êtes impatients ?
envoyé par PartiSocialiste


Après la campagne de communication lancée par le gouvernement à coup de millions d’euros pour convaincre les français du bien-fondé de ses réformes, le Parti socialiste lance son contre-clip. “Pouvoir d’achat, vous êtes impatients ? Le gouvernement s’en moque.”

Un mois de Juillet qui accumule tous les mauvais coups pour les français

Je ne me suis volontairement pas exprimé depuis quelques jours…(cliquez sur le titre pour lire la suite...) La faute à un sommet de l’union pour la méditerranée, conclu par l’adoption d’une déclaration finale d’une dizaine de pages qui ne servent à rien (de plus qu’aujourd’hui)… La faute à un week-end du 14 juillet où l’on aura vu une parade de l’armée française devant le dictateur syrien Bachar al Assad qui n’aura jamais formulé de regret ou d’hommage pour les soldats français massacrés au Drakkar.

Je ne me suis pas exprimé et pourtant il y a tellement à dire… Alors que l’on se souci du mal de dos de Mr Fillon ou de la sortie du dernier album de Carlita… D’autres comme le président du groupe PS à l'Assemblée, Jean-Marc Ayrault, pense que "ce mois de juillet accumule tous les mauvais coups pour les Français".
Le gouvernement veut «passer» en force sur différents dossiers d’ici la fin de la session parlementaire, le 25 juillet prochain.

Le député-maire de Nantes a cité le pr…

Faut-il mettre fin à la mainmise du clan Sarkozy sur la France ?

Je ne voulais pas parler de l'affaire des cambriolages du domicile de Mme Royal, pour éviter de prendre ouvertement la défense de l'ancienne candidate à la présidentielle, ayant pris l'habitude de respecter tous les socialistes... Mais les réactions virulentes et la grotesque demande d'excuse publique de l'UMP, m'oblige a réagir et prendre position.(cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Après trois cambriolages en trois ans, dont deux en juillet et Aout 2006, on est en droit de se demander, si la fréquence de ces effractions de domicile est normale !?

Ce qui me choque le plus, c'est que l'on puisse mettre en doute la parole et l'honnêteté de Ségolène Royal.
«L'appartement a été visité, le terme de mise à sac peut être utilisé» «Il y a eu effraction, mais il n'y a pas eu vol» , voilà des déclarations de personnes proche de l'enquête qui précise qu'une mise en scène à bien eu lieu, mais on dit aussi que les enquêteurs ne «privilégia…

Jour de Rigueur en Sarkosie

Voila donc encore un article qui traite de plusieurs sujets différents... Le fait est que le gouvernement a accéléré le rythme des réformes afin de solder une période de un an, où il aura fallu commencer à donner des réponses aux fausses promesses de Sarko, et fournir des explications au manque de résultats de sa politique. C'est pourquoi il y a des journées comme ça, où annonces et décisions en tout genre font la une des médias.(cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Rigueur : La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, vient de confirmer l’existence d’un plan d’économies pour la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam) de 4 milliards d'euros, qui devrait être dévoilé fin juillet. Les déclarations du directeur de la Cnam sur les affections de longues durée (ALD) était donc bien un pavé dans la mare, pour annoncer une nouvelle vague de déremboursements.
Le parti socialiste a pourtant proposé à Mme Bachelot comme le recommandait le Premier Président de la Cour des comptes…

Dunlop-goodyear : l'exemple type des conditions de travail et de négociations sous le règne de Sarkozy

Alors que Mr Sarkozy se moque des grévistes en déclarant très amusé, que désormais lorsqu'il y a grève, personne ne s'en aperçoit ! (cliquez sur le titre pour lire la suite...) Alors que la durée légale du travail est débattue à l'assemblée sous couvert d'un assouplissement des 35 heures, permettant de revenir à une durée du travail hebdomadaire de 48 heures négociée entreprise par entreprise avec seulement 30% d'accord des syndicats... Voilà donc les salariés de Dunlop-Goodyear en lutte depuis vendredi seuls contre tous !

Effectivement, une première consultation des personnels, organisée en octobre 2007, s’était soldée par un refus massif du rythme de travail en "4x8". Mais malgré les 72,8% de "non", le passage aux "4x8" a finalement été entériné sur le site d’Amiens-Sud par les syndicats, dont la CGT. A Amiens-Nord en revanche, seule la CFE-CGC (minoritaire) a signé.

C’est ce que dénoncent les salariés d’Amiens-Nord, qui ont entamé ven…

De la privatisation de la poste, de Bétancourt libre aux 35 heures à l'Assemblée, semaine 27, que se passe-t-il en Sarkosie ?

Le fait marquant de cette semaine est bien sûr(cliquez sur le titre pour lire la suite...) la libération d'Ingrid Bétancourt. C'est le genre d'information qui nous rappelle quelles sont les valeurs et les priorités à défendre, quand le quotidien morose de nos vies est finalement dérisoire par rapport à ce qui est essentiel, comme la liberté.

Je ne voulais pas en parler, mais la polémique soulevée par la Droite et certains "has been" du PS m'oblige à prendre position moi-même et à critiquer le fait qu'effectivement, en dehors du travail diplomatique (normal) du président de la république, force est de constater que N.Sarkozy n'y est pour rien dans la libération d'Ingrid Bétancourt.
Effectivement il serait anormal que N.Sarkozy soit présenté comme le défenseur de la liberté, alors même qu'elle est entravée dans tous les domaines de sa politique (liberté du droit de grève, liberté d'opinion, non respect du dialogue social, etc...).
Jean-Louis Bi…