Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du août, 2008

La Rochelle 2008

J’ai eu récemment un échange sur un blog dont je ne citerai pas le nom, qui dès le vendredi matin, avant même le début des universités d’été du PS, lançait une polémique sur l’un des leader du parti. Les bloggeurs, même de gauche, les observateurs TV, les médias semblent une fois de plus vouloir observer l’actualité du PS par le petit trou de la lorgnette.(cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Après les retrouvailles enjouées des différents candidats au poste de premier secrétaire, nous avons eu droit au rituel des déjeuners qui donnait l’image d’alliances probables en vue de motions, l’image de ralliement et de jeux d’appareils.

Personne n’aura parlé des 21 ateliers que constitue le programme des universités d’été du PS et de rappeler qu’une université d’été est l’occasion pour un parti politique de travailler.

Voici les thèmes abordés lors de ces ateliers :

Vendredi 29 Août :

-LE MANIFESTE DU PSE 2009
-À LA VEILLE DES ÉLECTIONS EUROPÉENNES ET AMÉRICAINES : LA SITUATION MONDIALE
-QUEL…

Le RSA est un mauvais dispositif !

Aujourd'hui, on commente le financement du RSA par une taxation des revenus du capital et du patrimoine et on laisse entendre qu'il y a consensus sur le fondement même du dispositif et de ses objectifs... Personnellement je trouve que le RSA est un mauvais dispositif !. (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Concrètement, si quelqu'un qui touchait 100 euros de RMI reprend un travail payé 100 euros, il pourra rajouter à son salaire une part de 38 euros de son ancienne allocation. Soit 38% de revenus de solidarité. Comment comprendre qu'il faille une fois de plus, assister une entreprise sur le paiement des salaires qu'elle octroie à un salarié nouvellement recruté dans son entreprise ? On favorise une fois de plus le financement des bas salaires.

On est plus dans le "travailler plus pour gagner plus" mais dans le "gagner plus pour travailler plus".

Je trouve que l'on ne responsabilise pas les entreprises. Et se satisfaire d'une taxatio…

Gauche(s) et socialisme(s)

Où en sommes nous des forces en présence ? Quelles sont les différences idéologiques au sein du parti socialiste ? Quelles motions ? En bref, Quel leader pour quel parti ? (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Après l'annonce sans surprise de la candidature de Bertrand DelanoË, François Hollande, premier secrétaire du parti socialiste, revient sur ce qui pour lui sont les ingrédients d'un congrès réussi:
"Il nous faut définir une orientation, une stratégie, un programme de travail qui suppose la constitution d’un pôle central au PS. Le Parti socialiste a besoin d’une direction forte pour lui donner la dynamique indispensable. Ce pôle doit se former à partir de quatre éléments. D’abord, une réponse crédible au libéralisme à un moment où l’intervention de la puissance publique, la régulation écologique et la solidarité sont d’une brûlante actualité dans la crise actuelle. Ensuite, une conception du parti, avec un enjeu : savoir si une formation politique est utile ou s…

Quels projets pour la France ?

67% des sondés ifop ne sont pas d'accord pour dire que "le PS a un projet pour la France" et Mr Fillon n'a pas de plan de relance pour la France !?!
Alors comment fait-on ? Et quand ? (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Les français ne font plus confiance au seul parti d'opposition capable de gouverner et attendent du gouvernement actuel qu'il respecte ses engagements. A les écouter, il faudra attendre la fin de la législature pour voir peut être les résultats de leurs politiques. En attendant, la situation empire et l'immobilisme de nos gouvernants agace...Comment comprendre, alors que tous les voyants économiques sont aux rouges, que rien ne soit mis en oeuvre ? Mr Fillon nous explique que seules les réformes structurelles sont la réponse.... Mais quelles réformes ? Quelles propositions ?

Le problème est que Mr Fillon manque de courage pour nous dire la vérité. Puisque la loi Tepa dite "paquet fiscal" coûte 15 milliards d'euros par a…

1 an après le vote de la loi dite "paquet fiscal", nous payons la facture !

Le jeudi 16 Août 2007 était validé par le conseil constitutionnel, la loi dite "paquet fiscal"(cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Les Sages du Palais royal avaient été saisis par les parlementaires socialistes sur ce projet de loi en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat, adopté définitivement le 1er août 2007.

Ces derniers leur avaient demandé de censurer les articles 1 (sur les heures supplémentaires), 11 (sur le bouclier fiscal) et 16 (exonérations d'ISF pour les investissements dans les PME).

Le Conseil avait jugé ces articles conformes à la Constitution.

Le gouvernement de N.Sarkozy a souhaité appliquer une politique clientéliste, en effectuant des cadeaux fiscaux qui amputeront les recettes de l'état de 15 milliards d'euros par an. Cette politique de relance économique par spéculation sur la bonne santé de la bulle financière n'a donc pas permis de dégager une situation propice à la croissance, mais a installé le pays dans un…

UN MONDE, UNE POIGNÉE DE MAIN – PARTICIPEZ DÈS MAINTENANT ! Pas dans six mois comme Sarko

"Il y a des signes à donner vis-a-vis de la Chine, des droits de l'homme et du Tibet", a estimé JM. Ayrault, en soulignant que "le drapeau du Tibet flotte sur l'Hôtel de Ville de Nantes depuis le 29 mars. "Il faut faire preuve de courage et de respect des valeurs dont on se réclame".

Ségolène Royal doit rencontrer le dalaï lama ce samedi à Nantes et le chef tibétain sera aussi reçu lundi à l'Hôtel de Ville de Nantes par le député-maire socialiste de la ville Jean-Marc Ayrault.

(cliquez sur le titre pour lire la suite...)

"Recevoir le dalaï lama, c'est recevoir le prix Nobel de la paix, certes on peut le recevoir collectivement en décembre mais ce n'est pas la même chose. Le dalaï lama et ce qu'il représente méritent un peu plus de considération", a affirmé le patron des députés socialistes, dans une allusion à la réception par Nicolas Sarkozy le 10 décembre des prix Nobel de la paix, dont le chef tibétain.

Plusieurs autres respons…

"le dos au mur et les poches vides". Droit vers la récession.

Les économistes ne prédisent jamais les récessions. Ils les reconnaissent quand elles sont déjà là. (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Le PIB a reculé de 0,3% au 2e trimestre 2008, selon l'Insee, ce qui n'était pas arrivé depuis 2002.

La France affiche une économie en berne au deuxième trimestre. La ministre de l'Economie a reconnu ce jeudi, que le troisième trimestre ne serait "pas bon", laissant planer le spectre de la récession.

"Toute personne qui crierait au loup à la récession aurait un trimestre d'avance", a dit Mme Lagarde, rappelant qu'une récession correspond à une contraction du PIB durant deux trimestres consécutifs.

Les économistes ne prédisent jamais les récessions. Ils les reconnaissent quand elles sont déjà là.

Mais plusieurs facteurs expliquent cette contre-performance attendue.
Mme Lagarde défend son programme de relance par les heures supplémentaires, par les abattements sur les droits de successions, par les mesures prise…

Craintes de récession

Alors que la hausse du chômage reprend de manière significative, que tous les voyants économiques sont aux rouges, l'annonce des douanes sur les chiffres de la balance commerciale en France ne rassure pas ! (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Depuis le début de l'année, la France a perdu 24 milliards d'euros dans ces échanges commerciaux (on importe plus que l'on exporte). Selon Marc Touati économiste chez Global-equitties, le déficit va continuer à se creuser et ça coutera 0,3 points de croissance, avec un marché de l'emploi qui en paiera la note.

Le problème est que la politique de Sarkozy menée depuis un an, favorise l'aide aux entreprises et oublit que le seul et dernier moteur de la croissance est la consommation (consommation en berne en ce moment). Si en plus, les 23 milliards de la loi Tepa (juillet 2007) ne permettent pas de aux entreprises d'apporter ce fameux point de croissance en plus, que Sarko promettait d'aller chercher avec les …

Stef et Mimile vous souhaitent de bonnes vacances

Pour répondre au commentaire de Christie du billet précédent, sur le fait que le gouvernement de Sarkozy soit le meilleur des représentants du patronnat, et qu'il n'a donc par conséquent aucun besoin d'être manipulé pour appliquer le programme du Medef, je dirais qu'il n'y a qu'à voir le programme de la séance extraordinaire du parlement, qui avance la rentrée parlementaire au 22 Septembre.(cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Les projets de loi sur les revenus du travail et le RSA seront abordés, l'annonce de mesure sur l'intéressement et la participation dans les entreprises de moins de 50 salariés devrait être faite. Ce seront encore des avantages fiscaux pour inciter les entreprises qui réclament entre autres des allégements de charges sur des salaires des jeunes de moins de 25 ans, un saupoudrage d'aides aux entreprises.... Nous verrons, mais certainement un train de mesures typiques des mesures d'un gouvernement de droite décomplexée…