Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du septembre, 2008

Le gouvernement n'a aucune solution face à la hausse du chômage !

C'est vraiment limite ridicule de constater qu'après une réunion de crise qui était censée apporter des solutions à une hausse historique du chômage, les propositions du gouvernement pour dynamiser le marché de l'emploi sont indéniablement insuffisantes et seront sans effet. (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Alors que le budget 2009 présenté vendredi prévoyait une baisse de 5 % des crédits du ministère de l'Emploi, le gouvernement dispose en effet de très peu de marges de manoeuvre.

Alors que Christine Lagarde prévoyait encore en Avril dernier un retour au plein emploi en 2009, elle prétend maintenant que ces mauvais chiffres résultent de la crise des subprimes aux Etats-Unis et des problèmes financiers... Crise Américaine qui ne devait pas avoir de conséquences sur l'emploi et l'économie en France nous a-t-on expliqué jusqu'alors...?

C'est donc Laurent Wauquiez qui rend compte de la réunion de crise sur le chômage qui a eu lieu ce lundi soir et…

40000 chômeurs de plus ?

Après les déclarations de Laurent Wauquiez sur l’augmentation des chiffres du chômage, Christine Lagarde a confirmé la hausse record du nombre d’inscrits des demandeurs d’emplois en catégorie 1 ce mois d’Août. (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

En juillet, le nombre de chômeurs inscrits à l’ANPE en catégorie 1 avait enregistré une hausse mensuelle de 2.100 demandeurs d’emplois, soit 1,9 million demandeurs d’emploi au total.
Pour ce mois d’Août, ils ont cité le chiffre de 40.000 chômeurs de plus, c’est le pire chiffre mensuel depuis mars 1993.

Il faut en effet remonter quinze ans en arrière, à mars 1993, pour trouver un résultat mensuel aussi exécrable. Cela traduit un véritable retournement du marché du travail déjà vérifiable dans le bâtiment, l’hôtellerie-restauration, le transport ou l’intérim.

Depuis le début de l’année, c’est la cinquième hausse mensuelle des inscriptions à l’ANPE et la troisième hausse consécutive depuis mai.

Il est loin le temps où le président de la Répub…

Une taxe frites-chocolats ?

Après les 15 nouvelles taxes sous l'ère Sarkozy (Le Gouvernement Sarkozy taxe à tout va ! ) , après la taxe pique-nique avortée et la taxe électricité qui cache de futures augmentations de tarif, voici donc la taxe frites-chocolats. (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Sous prétexte d'une politique de lutte contre l'obésité, le rapport de la mission d'information parlementaire sur la prévention de l'obésité, présidée par l'UMP Valérie Boyer, qui doit être rendu public mardi préconiserait une augmentation de la TVA de certains aliments de 5,5% à 19,6%.

C'est quand même pas croyable de constater que pour chaque problème abordé, la solution envisagée est de taxer et de faire contribuer toujours plus les Français.
Alors que le pouvoir d'achat est au plus bas pour nombre d'entre nous, il est impossible d'accepter une politique de culpabilisation qui viserait à faire payer les consommateurs de tel ou tel produit qui serait responsable des dépens…

Royal : leader du PS et candidate à la candidature en 2012 : Peut-elle encore y arriver ?

"On me dit : 'il faut relativiser les épreuves, Ségolène, c'est de la politique, c'est normal, les coups!'", a-t-elle ironisé, avant de détailler : "Relativisons donc, depuis trois ans il y a eu la 'riante' primaire, la 'courtoise' présidentielle, les 'gentils' coups bas, les 'tendres' attaques, les 'doux' cambriolages, les 'amicales' pressions et les charmantes épreuves personnelles". (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Au Zénith, le one woman show de Ségolène Royal - Le Parisien

«Je relativise encore plus ceux qui trahissent avec grâce et ceux qui méprisent coquettement!»

Ce que j'en pense :

Sur le fond, le moment choisi pour Ségolène Royal de redonner une dynamique en sa position de probable leader pour son parti et son pays n'est pas anodin.

Quand on a d'autres candidats souvent raides et trop stricts n'osant à peine sortir du politiquement correct, ici Ségolène Royal nous prop…

Sarko face à la crise

Nous n'avons pas pu faire de billet cette semaine pour des raisons d'horaires de travail décalés... Il a pourtant été question d'une semaine chargée en évènements, comme la validation des motions du PS, de l'examen du RSA à l'assemblée, de la crise financière, des grèves contre la privatisation de la Poste et les suppressions de postes chez Renault...

Mais c'est autour d'un apéro improvisé entre amis que nous avons écouté Sarkozy, hier lors de son discours à Toulon. "Bla bla bla, bla bla bla" (même ma fille de 4 ans a dit " y en a marre de voir Sarkouzy"...) (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Ce matin, j'ai entendu quelqu'un à la radio (Copé je crois) réagir à cette intervention en disant que le Président avait "su trouver les mots" : le problème, c'est que les français n'attendent plus des mots, mais qu'ils veulent des actes ! Comme l'a dit J.Camus, il s'est contenté "de faire du Sarkoz…

Où en sommes nous au PS ?

La situation semble s’éclaircir avec quatre motions qui constituent le pôle central du PS. A deux jours de la date limite de dépôt des motions (le 23 Septembre), quatre pôles se dessinent. (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

1- Il y a Martine Aubry qui va présenter pour le compte des « reconstructeurs » une motion pour le congrès de Reims. Son texte rassemblera les fabusiens menés par Claude Bartolone, et une grosse partie des partisans de Dominique Strauss-Kahn, dont Jean-Christophe Cambadélis.

2- Il y a également Ségolène Royal, qui a conclu un accord avec les signataires de la motion La ligne claire. Un texte porté par les «grands élus locaux», Jean-Noël Guérini, président du Conseil général des Bouches-du-Rhône, Gérard Collomb, le maire de Lyon, Vincent Feltesse, l’homme fort du PS girondin, ou encore Manuel Valls, le député-maire d’Evry. Et derrière eux, c’est un fort contingent de militants qui se rallie à l’égérie socialiste de 2007 (sources 20minute.fr).

Le texte de l…

50 millions d'euros par an en moins pour les travailleurs handicapés

L'association chargée de gérer le fond pour l'insertion des personnes handicapées (Agefiph) a été informée d'une ponction de 50 millions d'euros sur son budget, par le gouvernement, pour équilibrer les recettes de la loi de Finances. (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Financée par les entreprises qui ne respectent pas l'obligation légale d'emploi de travailleurs handicapés, l'Agefiph est administrée par les partenaires sociaux et les associations de personnes handicapés. Et puisqu'elle est bien gérée, l'Etat, qui n'a plus les moyens de financer la loi de finances 2009, vient se servir dans les caisses de cette organisation.

Ce projet de rigueur revient à retirer de l'association 10% de son budget prévisionnel 2008-2010, et pourrait priver 28.000 personnes à mobilité réduite d'une formation qualifiante.

Tanguy du Chéné, le président de l'Agefiph dit que : "C'est d'autant plus grave que cette annonce intervient 6 m…

Compétition des Universités et de leurs étudiants

Pfffff... Non mais c'est pas croyable, la droite au pouvoir ne peut s'empêcher de confronter, de mettre en compétition, d'agir de façon inégalitaire, quels que soient les domaines d'application de leur politique. (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

J'avais décidé de ne pas faire de billet aujourd'hui, et j'apprends que Valérie Pécresse, la ministre de l'enseignement supérieur, annonce que les facs seront bien financées au mérite comme elle l'avait déjà laissé entendre.

Une partie du budget alloué par l'Etat aux universités le sera en fonction de la performance de ces dernières. De plus, elle a annoncé la création d'une prime au mérite de 200 euros par mois pour les étudiants en licence ayant obtenu une mention très bien au bac et dont les parents ne seraient pas imposables.

Je trouve ce genre de mesure complètement nul, tout à fait inégalitaire et sans aucun intérêt.
Déjà l'année dernière, les étudiants étaient en grève contre la l…

Nouvelle taxe sur l'électricité

Non mais on croit rêver, après l'annonce d'une taxe pique nique, Jean louis Borloo veut instaurer un bonus-malus sur l'électricité. (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Le gouvernement semble surfer sur les bons résultats de son bonus-malus écologique sur l'achat de véhicules neufs, et semble bien décider à faire jouer son "bonus-malus" sur l'ensemble de la consommation des Français.

Sauf que, le système de Bonus-Malus est censé pénaliser les produits les plus polluants !!! Et ici on a du mal à comprendre quel est l'intérêt d'un tel dispositif ? Sinon de renflouer les caisses de l'état par l'intermédiaire d'une entreprise comme EDF, qui à une autre époque avait permis le financement des 35 heures.
Faute de marge de manœuvre, paralysé par le lourd financement de 15 milliards d'euros par an de la loi Tepa (paquet fiscal), le gouvernement Sarkozy semble chercher par tous les moyens à renflouer les caisses de l'état qu'il…

Sarkozy et la corruption

N.Sarkozy est un nom qui revient trop souvent dans les affaires de corruption pour que celui-ci ne soit concerné en rien, pour au moins une d’entre-elles. (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

D'après le site bakchich, qui s’est procuré un rapport de police du 5 mars 2007, Sarkozy aurait donné son aval à la création d'une société chargée de distribuer des commissions sur des ventes de navires de guerre dans des pays comme l'Arabie Saoudite ou le Pakistan.

Le nom de Nicolas Sarkozy apparaît pour le compte de son activité au ministère du Budget au sein du gouvernement Balladur en 1993-1995. Ministre de tutelle de l’entreprise, il aurait donné son accord pour la création de la société Heine, basée au Luxembourg et servant à faire transiter des commissions dans le cadre de la vente de navires de guerre.

Des mauvaises habitudes qui durent !

Quand N.Sarkozy gagne l’élection présidentielle, on constate de suite que la corruption, les arrangements en coulisse, que le clientélis…

Le Gouvernement Sarkozy taxe à tout va !

Après le bonus-malus écolo sur l’achat de nouveaux produits, une autre taxe verte pourrait voir le jour, qui s'inspire de la taxe "pique-nique" en vigueur en Belgique. (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

le «Journal du Dimanche» affirme que Jean-Louis Borloo aurait convaincu Matignon d’instaurer un prélèvement sur les produits en plastique jetables. Si la liste n’est pas finalisée, le «JDD» assure que seront concernés les couverts, gobelets, assiettes en plastique, mais aussi les sacs de caisse, briquets, rasoirs...

Faut-il que la politique environnementale nous coute cher pour responsabiliser les acteurs de la filière ; ou est-ce une trouvaille de plus pour financer le paquet fiscal qui évidemment nous coute bien cher. On a l'impression que le gouvernement examine toutes les mesures fiscales des autres pays pour en appliquer le plus possible en France.

Car la rigueur est de mise, nous avons de plus en plus de prélèvements obligatoires, d'augmentations des…

Les entreprises du secteur privé ouvrent le bal des grèves de la rentrée

Les mobilisations et grèves de la rentrée vont monter crescendo avec des manifestations et des arrêts de travail qui vont s'accroitre au fil des semaines. (cliquez sur le titre pour lire la suite...) Ainsi, s'il était question d'une mobilisation des enseignants ce 11 Septembre, il aura plutôt été question de sensibilisation et de piqure de rappel des revendications déjà existantes (rendez-vous pris pour le 9 Octobre) ; nous aurons aussi ce 23 Septembre une grève avec des manifestations contre le projet de privatisation de la Poste.

Renault ouvre le bal des grèves de la rentrée dans le secteur du privé.

La mobilisation paye ! Des modifications seront apportées selon la direction de Renault au projet de restructuration du personnel. D'autres solutions sont envisagées pour faire face aux difficultés de l'entreprise. Il aura suffit de deux heures d'arrêt de travail (ce matin de 9 à 11h) pour amener la direction à la table des négociations. Rien est gagné pour autant,…

Renault en Grève

Il est important de se mobiliser pour défendre et soutenir les salariés de Renault en France qui feront grève ce jeudi 11 Septembre contre le plan de 3.000 départs volontaires annoncé et le millier de suppressions d'emplois supplémentaires prévu à Sandouville (Seine-Maritime). (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Je trouve qu'il faudrait peut-être que ces entreprises prennent un peu plus leurs responsabilités ! Il est anormal que cela soit toujours aux salariés de payer les erreurs de gestion, qui résultent de mauvaises stratégies, entreprises par quelques hommes.

Nos entreprises sont de plus en plus dirigées par des gestionnaires qui suivent des méthodes de calcul de rentabilité, et de fonctionnement des ressources du personnel, sans garantir la qualité et la pérennité de l'entreprise à moyen-long terme . On a tendance a oublier que lorsque une entreprise a des difficultés, il faut avant tout reconquérir des parts de marché et non pas réduire son volume de salariés …

L’Université d’été du MODEM : Bayrou aux socialistes: «Nous aurons besoin les uns des autres» en 2012.

Qui a le plus intérêt à ce qu'il y ait rapprochement du parti socialiste avec le modem ?

François Bayrou, a appelé dimanche les socialistes à se rapprocher du MoDem pour réussir "l’alternance" en 2012, en clôturant l’université d’été de son parti à Cap Estérel. (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Le leader centriste semble répondre à Vincent Peillon, qui évoquait vendredi la possibilité d’un contrat de gouvernement avec Bayrou. Le proche de Ségolène Royal a bien précisé que si François Bayrou emportait de rares victoires aux municipales, c’était essentiellement lorsqu’il était allié avec les socialistes.
La question qui se pose aujourd’hui est celle du réenracinement de Bayrou, avec la possibilité ou pas, de travailler ensemble à un contrat de gouvernement.

Le contrat de gouvernement ou (l’ouverture, prônée par Sarkozy) est la façon de constituer un gouvernement à partir de personnalités politiques de différents horizons ou même venant de la société civile. C’est do…

Campus de l’Ump : Mr Fillon : fiers vous pouvez l’être ! Mais fiers de quoi ???

Sommes nous bien lucides de ce que nous voyons et de ce que nous lisons des évènements politiques en France ?
A l’écoute du discours de clôture de Mr fillon, je me suis demandé si à la place des militants UMP, les français auraient applaudi un tel discours ou si Mr Fillon se serait fait huer, siffler et viser par des kilos de tomates…D’ailleurs je me suis également demandé si les français étaient fiers de la politique du gouvernement et pourquoi nous avions droit à un discours de la part du premier ministre du gouvernement et non pas d’un responsable UMP… ? (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Nous avons eu droit à beaucoup d’autosatisfaction, Mr Fillon a justifié sa politique économique alors que tous les voyants économiques sont au rouges et qu’il n’y a vraiment pas de quoi être fier de résultats qui montrent que les choix tel que le paquet fiscal sont inefficaces et coûteux.
La réalité est que la priorité de ce discours était de montrer une unité de façade pour faire oublier l…

Les heures sup favorise le chômage

Il est légitime de se demander si, en augmentant le volume horaire de chaque salarié, on ne favoriserait pas la stagnation des chiffres du chômage, voire même si ce n'est pas la raison principale de l'augmentation des chiffres du chômage depuis Juin...

Car malgré la théorie de la droite qui nous explique depuis le passage au 35 heures, que le travail n'est pas un gâteau que l'on partage, on constate des corrélations entre le volume de destruction d'emplois et le recours aux heures sup sur la même période. (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Plus que les statistiques mensuelles du chômage, ce sont les chiffres de créations et de destructions d'emplois qu'il faut observer :
Pour la première fois depuis quatre ans, l’économie française a ainsi détruit plus d’emplois qu’elle n’en a créés. Un solde négatif (- 12 200 emplois dans le secteur marchand), provoqué par la chute du travail temporaire, qui a vu disparaître 60 500 postes de travail au deuxième tri…

Pétition commune de la gauche contre la privatisation de la Poste

En lien avec les syndicats, les principales formations de gauche lancent une pétition commune contre la privatisation annoncée de la Poste. (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

Les leaders des partis de la gauche François Hollande (PS), Marie-George Buffet (PCF), Jean-Pierre Chevènement (MRC) et Jean-Michel Baylet (PRG) ont décidé mercredi de lancer une pétition commune, en liaison avec les syndicats et collectifs, contre la privatisation de la Poste, à l’issue d’une rencontre au siège du PS, dans le cadre du "Comité de liaison de la gauche".

"Il faut qu’on lève des millions de signatures par rapport à un mauvais projet qui aboutirait à retirer la présence des services publics sur le territoire", assure François Hollande, premier secrétaire du PS.

Signez la pétition en ligne

Recours contre le fichier Edvige

Plus de 101.934 personnes ont signé à ce jour la pétition pour "l’abandon" du fichier Edvige, qui permet à la police de recenser notamment dès 13 ans des personnes jugées "susceptibles de porter atteinte à l’ordre public", ainsi que celles exerçant ou ayant exercé un mandat politique, syndical ou économique ou jouant un "rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif". a annoncé la Ligue des droits de l’Homme (LDH). (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

C’est pourquoi les organisations et les personnes signataires de cet appel :

- exigent le retrait du décret autorisant la mise en place du fichier EDVIGE qui institue un niveau de surveillance des citoyens totalement disproportionné et incompatible avec une conception digne de ce nom de l’état de droit,

- sollicitent le soutien et la signature de tous nos concitoyens et de toutes les organisations attachées aux libertés publiques, au respect de la vie privée et des droits de l’enfant…

Le RSA est un mauvais dispositif ! (billet n°2)

Le projet de loi sur le RSA est présenté aujourd’hui au Conseil des ministres. (cliquez sur le titre pour lire la suite...)

La volonté du gouvernement est d'aller vite sur ce dossier, car ce type de réforme impose six mois entre le moment où le projet de loi est voté et le moment où il est mis en application. Il faut donc que celui-ci soit voté avant la fin de l'année pour une application en Juillet 2009.

J'ai déjà eu l'occasion de dire ce que je pensais d'un tel dispositif, qui veut que l'on face appelle à la solidarité nationale pour inciter des entreprises à employer un demandeur d'emploi indemnisé par le RMI

Concrètement, si quelqu'un qui touchait 100 euros de RMI reprend un travail payé 100 euros, il pourra rajouter à son salaire une part de 38 euros de son ancienne allocation. Soit 38% de revenus de solidarité.

Je m'étais interrogé déjà : Comment comprendre qu'il faille une fois de plus, assister une entreprise sur le paiement des salaires qu&…