Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2009

Le dormeur (Le Français) doit se réveiller. Le poison (Sarkozy) était programmé

Un bon ou mauvais Film ?

Le plan de relance présenté le 4 Décembre et partiellement en application, sera-t-il modifié ?

Les revendications légitimes selon Sarkozy, des 2 millions de manifestants de cette fin de mois de Janvier, trouveront-elles des réponses courageuses dans un nouveau plan de relance, négocié en Février ?

Le chef de l'état est-il réellement à l'écoute ?

Nous le saurons très vite et je fais totalement confiance aux syndicats (surtout B.Thibaut) pour claquer la porte de l'Elysée, dans le cas où Sarko souhaiterait nous endormir une fois de plus.

Le combat ne fait que commencer, comme je l'ai déjà dit, ce 29 Janvier fût le début de la fin pour ce gouvernement sourd aux problèmes et revendications des français.

Si rien est fait sur l'emploi, les salaires et le pouvoir d'achat, la valorisation des services publics, si rien n'est fait pour donner une perspective, une dynamique qui donnerait le sentiment d'avoir été entendus, le conflit va se durcir …

Fillon démission ! Fillon démission ! Fillon démission !

Le Premier ministre islandais Geir Haarde a annoncé lundi la démission immédiate de son gouvernement, conséquence de la crise économique qui secoue le pays depuis quatre mois.

Nous réclamons de même en France ! Le gouvernement doit prendre ses responsabilités quant aux manquements de sa politique. On dit le couple exécutif très inquiet des conséquences de cette grève générale, il faut les faire plier !

Soit il dissout l'assemblée et provoque de nouvelles élections législatives ou il répond point par point aux revendications des manifestants. Raffarin, premier ministre nous expliquait que ce n'est pas la rue qui gouverne...Sarko, Président de la République s'amusait à dire que maintenant quand il y a une grève en France, on ne s'en rend plus compte... Eh bien nous verrons face à des millions de manifestants !

Ce 29 Janvier doit être le début de la fin pour ce gouvernement !

L'industrie automobile va fortement changer. Halte à la casse et au racket dans l'automobile. Soutien interprofessionel, tous ensemble ce 29 Janvier !

Après la sidérurgie, le charbon, le textile, et tant d'autres industries ou entreprises, Sarko et les patrons s'attaquent à l'automobile.

Ils veulent casser l'emploi et les salaires dans l'automobile, première branche de l'industrie française, dont l'activité est essentielle à l'économie du pays.

Ils agressent à la fois deux millions de travailleurs (chômage technique) dont l'emploi est lié directement ou indirectement à l'automobile et des millions d'automobilistes pressurés, escroqués, exploités de toute les manières possibles (prime à la casse).

Un véritable racket sur l'automobile !

Pour des millions de familles, l'automobile est une exigence absolue, liée au travail et à la vie quotidienne.

Elles sont contraintes de l'utiliser. La voiture est le moyen de transport indispensable à beaucoup pour se rendre à leur travail.

Elle est une nécessité, un fait de civilisation.

En rançonnant ceux qui l'utilisent, on peut donc détourner d…

Agir vraiment contre la crise : Plan de relance du Parti socialiste

"Agir contre la crise"
envoyé par publicsenat

Nos principales propositions :

Si la crise que nous traversons trouve son origine dans un accroissement des inégalités et une stagnation des salaires, les réponses à y apporter doivent d’abord favoriser une augmentation du niveau de vie des catégories moyennes et populaires et la protection des victimes d’une catastrophe sociale programmée, avant de relancer une machine économique
aujourd’hui en panne.

A. Relancer immédiatement le pouvoir d’achat et la consommation

Une relance rapide de l’économie ne peut passer que par une augmentation immédiate des salaires, des minima sociaux, des pensions de retraite et des allocations sociales, couplée à une action forte en direction des prix, en particulier pour les biens essentiels.

1) Une augmentation rapide des salaires, des pensions et des prestations sociales

Nous proposons :

- Le versement d’une aide immédiate 500 euros dès le mois de février 2009 à tous les bénéficiaires de la prime pour l’em…

Manifeste « 30.000 expulsions, c'est la honte »

Rendez-vous sur le blog de campagne de SOS Racisme, ce blog se veut un réel outil interactif pour mobiliser, informer, sensibiliser le plus de monde possible sur la question des politiques migratoires.

http://www.c-est-la-honte.com/

Plus de 30.000 ! Annoncé aussi fièrement qu'un taux de croissance flatteur, le nombre d'expulsions d'étrangers auquel la France a procédé cette année est présenté comme un « record » dont le pays devrait s'enorgueillir.

Pourtant, pour aboutir à de tels chiffres, se trouvent désormais expulsés du territoire des hommes et des femmes qui y vivaient depuis de nombreuses années et qui y avaient leur vie, leurs amis, leur conjoint, leurs enfants, leur travail et leurs espoirs.

Cette réalité doit faire prendre conscience à chacun que les personnes en situation irrégulière ne sauraient être ramenées, dans une logique populiste, à la catégorie administrative des gens à expulser.

Nous contestons donc cette vision consistant à voir dans chaque personne en …

Encore pire qu'EDVIGE, luttons contre le STIC

Le « système de traitement des infractions constatées » (STIC) est un fichier national, placé sous la responsabilité du ministère de l’intérieur, et destiné à enregistrer les informations recueillies à partir des procédures établies par les services de la police nationale dans le cadre de leurs missions de police judiciaire et relatives aux crimes, aux délits et aux contraventions de cinquième classe. Il enregistre à la fois les personnes mises en cause et les victimes

Il a pour fonction d’orienter les enquêtes et d’identifier les auteurs d’infractions grâce à des recoupements, mais est aussi un instrument d’enquête administrative, servant au recrutement. Au total, la consultation du STIC à des fins d’enquête administrative est susceptible de concerner aujourd’hui plus d’un million d’emplois. Au 2 décembre 2008, 100 000 personnes sont habilitées à consulter le STIC, et donnant parfois lieu à des pratiques plus que contestables. Certains policiers qui reçoivent la plainte d’une personne…

Boeuf Américain, Roquefort français, automobile : Et si nous aussi on faisait un peu plus de protectionnisme ?

Alors que les thèses sur le libéralisme étaient déjà largement critiquées, elles sont devenues indéfendable et presque honteuses.
Face à ça, se développent de plus en plus de mesures de protectionnisme pour préserver les intérêts des pays dont l'économie, en récession, est paralysée.

L'affaire de la relance du marché automobile nous montre que les plans de relance des différentes puissances économiques gênent.
Angela Merkel s'inquiétait cette semaine du plan Américain sur son secteur automobile : N'est-il pas normal qu'elle s'inquiète du fait qu'il se vende plus de voitures américaines en Europe ?
Les groupes automobiles européens seraient bien inspirés de faire de même.

C'est pareil avec cette histoire d'augmentation des taxes sur le Roquefort fromage AOC de France contre l'interdiction d'importation du boeuf américain. Ce n'est que 2% des ventes de ce fromage. Il faut se protéger de ça, mais avec de nouvelles règles, cela pourrait financer …

Et le droit de retrait du salarié, Mr Sarkozy ?

Et voilà une provocation de plus de la part de Sarkozy, ce roi non pas fainéant mais omnipotent se permet de tenir des propos qui dépassent d'une manière calomnieuse, les mots que peut tenir un président de la république.

"La loi s'applique à tout le monde, y compris ceux qui appartiennent à Sud"
"Mais, en tant que président de la République, je ne peux pas accepter qu'une organisation syndicale irresponsable casse le service public et bafoue l'intérêt des usagers du service public en fermant la deuxième gare de France, sans prévenir personne, en se moquant des intérêts des usagers"
"retrouvés devant des grilles fermées tout simplement parce qu'une organisation irresponsable essaie de tourner la loi (sur le service minimum, ndlr) se moquant de son outil de travail, de la déontologie du service public et portant gravement atteinte à l'image d'une entreprise exceptionnelle"
"Je ne laisserai pas ces comportements irresponsables d…

Assez le chômage ! Assez la précarité ! La crise ça suffit !! Quelque chose doit commencer ce 29 Janvier. Tous ensemble !

Les Français doivent démontrer qu'ils possèdent un niveau de conscience et un degré de combativité élevé. Si depuis l'élection de Sarkozy de grandes luttes ont déjà eu lieu, nous devons faire plus !!!

Des pans entiers de notre économie sont détruits. De nombreuses entreprises sont liquidées. Aucun secteur d'activité, aucune région, aucun département n'échappe à "la casse du système", au chômage. Les jeunes sont privés d'emploi avant même d'avoir travaillé. Sous couvert de restructuration et de "redéploiement industriel", les grands groupes bradent, cassent, licencient, exportent les capitaux pour accroitre leurs profits en essayant de contourner les contradictions qui sont celles du système capitaliste, actuellement en crise profonde.

Ceux qui croyaient au "bon patron"sont surement déçus. Dans la société que nous subissons, les intérêts "des capitalistes financiers" et ceux des travailleurs sont radicalement opposés ! Seule…

Assurance chômage, négociation salariale et baisse des garanties collectives aboutissent à un moins bien social : tous ensemble ce 29 Janvier !

La crise économique amplifiée par la crise financière internationale touche durement une grande partie des salariés, les demandeurs d’emploi et retraités. Les revendications sont nombreuses et convergent vers une lutte commune contre la précarité galopante qui met à mal la cohésion sociale et les solidarités.

Pour surmonter la crise, il faudrait au moins des mesures (urgentes) en faveur de l’emploi, des salaires et des politiques publiques intégrées dans une politique de relance économique. Et au lieu de ça nous avons l'annonce d'un prêt supplémentaire fait aux banques par l'état d'un montant de 10 milliards d'euros (qui s'ajoute au 26 milliards déjà prêtés).

Elle a bon dos la refonte du capitalisme ! En attendant rien n'est fait pour mettre un terme à la spéculation, aux paradis fiscaux, à l’opacité du système financier.

De plus le gouvernement persiste dans sa politique économique et sociale et franchement rien n'est fait pour désamorcer les grèves et ma…

Bien sûr qu'il faut plus de moyens dans les hôpitaux !

Depuis plusieurs jours, une polémique fait rage sur d'éventuels dysfonctionnements hospitaliers.
Les salariés concernés dénoncent des conditions de travail toujours plus difficiles qui découleraient selon eux du manque de moyens, de personnels, qui diminue doucement mais surement la qualité des soins

Les ministres du gouvernement et porte parole interrogés sur ces questions semblent vouloir nous dire que non. Que les hôpitaux ne souffriraient pas d'un manque de moyens mais d'un manque de réorganisation avec redéploiement des moyens existants, et bien sûr du passage au 35 heures qui est apparemment la cause de tous nos problèmes.

Ce qui les amène à défendre la réforme de l'hôpital à venir. Le principe de cette réforme est un regroupement au sein d'un même bassin de population de "communautés hospitalières de territoire".

Franchement y en a plus que marre de cet autisme collectif du gouvernement Sarkozy qui occulte l'essentiel du problème.
D'abord les 3…

Défiscalisation des heures supplémentaires Vs Chômage technique

Après le travailler plus pour gagner plus, l'ère du travailler moins pour gagner moins est en vogue dans la politique de Sarkozy.
Je suis assez étonné de constater que la très forte hausse du contingent annuel d'heures de chômage technique ne soit pas plus commentée.

Rendez vous compte, il y a moins de trois mois le gouvernement proposait de voter un budget 2009 qui permettra encore la défiscalisation des heures supplémentaire !?
Et aujourd'hui, ce même gouvernement double les possibilités de recours au chômage partiel, de 600 à 800 heures par an. Voire 1 000 heures dans le textile et l'automobile.
Qui paiera l'addition ? Les ouvriers et les contribuables.

Alors j'entends déjà les contradicteurs nous expliquer qu'il en va de l'intérêt des salariés, qu'il vaut mieux une perte de salaire temporaire plutôt qu'une perte d'emploi. Ok mais le rôle du gouvernement n'est-il pas d'anticiper une situation économique qui se dégrade, plutôt que de pe…

Les Sarkozettes

Monsieur Nicolas Sarkozy, Président du pouvoir d'achat, Monsieur Rupture et Roi de la réforme est finalement, tels ses prédécesseurs, un président qui ne tient pas ses promesses et qui pendant 86 semaines s'est employé à appliquer idéologiquement un programme de mesures qui favorise son électorat mais qui se souci peu de l'intérêt collectif et qui manque de courage politique pour mener de vraies réformes structurelles.

Une année 2008 bien morose pour les français où après des promesses de lendemain meilleur faites par Sarkozy lors de la campagne présidentielle, c'est en fait désillusion et douche froide qui nous ont amené à la situation que nous connaissons aujourd'hui.

Alors si selon un sondage très récent, 80% des français trouvent que Sarko est un président dynamique, un autre sondage nous dit que les français ont très peu confiance dans le gouvernement sur le plan économique [75 % d'entre eux affirment ainsi ne pas avoir confiance sur l'augmentation du po…