Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2010

Vous avez dit indépendant ? Je ne crois pas non...

Le procès Clearstream, ou disons plutôt le procès Villepin n'est donc pas terminé, et au delà de l'affaire proprement dite, on peut se poser des questions sur l'indépendance de la justice.

Le fait est que le procureur de la République est sous hiérarchie directe du Garde des Sceaux et du Président de la République. Il y a donc une forte suspicion d'instructions émises au plus haut niveau de la hiérarchie dans la décision du procureur de la République.

Alors, si c'est le cas dans ce procès "politique", on peut se demander si au quotidien dans toutes les affaires jugées en tribunal de grande instance, le procureur de la République chargé de l'action publique n'est pas dépendant des politiques menées par le gouvernement.

Sitôt son accession à l’Elysée, Sarkozy avait donné pour consigne à Michèle Alliot-Marie de faire baisser la délinquance de 5% et de faire monter le taux d’élucidation à 40%. Les syndicats de Police dénoncent cette course au chiffre, et…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…

Droit de réponse

Martine Aubry s'exprimait donc hier soir en réaction à la prestation de Nicolas Sarkozy, qui se déroulait la veille à la même heure sur le même plateau télé.

Première question de Laurence Ferrari : Sarkozy a t-il été convaincant ? Elle répond qu'elle a trouvé les 11 invités convaincants et N.S en complet décalage, en panne de réponse, sans cap.

Très vite, elle est interrogée sur sa récente déclaration d'une retraite à 62 ans. L'occasion pour la première secrétaire socialiste de rectifier le tir d'un propos qui a dérapé. Elle profite donc de cette tribune pour rappeler la position officielle du parti socialiste de maintenir l'âge légal de départ à la retraite à 60 ans.
Elle précise que chaque Français doit en garder le droit. Elle insiste sur un discours qu'elle veut empreint de réalité, elle dit le PS responsable voulant participer activement à ce débat, ne réfutant pas la possibilité de rencontrer Sarko sur les thèmes suivants :
Il faut prendre en compte la pé…

J'ai regardé l'intervention ratée de N.Sarkozy sur TF1

Il y a comme un parfum de contestation dans l'air ces derniers temps. On organise une journée coup de gueule contre notre Président, on ne souhaite plus le voir à la tv. Beaucoup auront appelé à boycotter cette nouvelle intervention du chef de l'état, qui venait s'ajouter aux innombrables autres séances télévisées auxquelles il s'adonne régulièrement.

La coupe est pleine, la crise de Sarkozite aigue atteint les plus endurcis d'entre nous. Peut être que le fait est que nous sommes un peu trop en immersion au quotidien dans ce milieu politique, dont on peut si souvent déplorer les bassesses et coups bas.

D'abord en interview avec Madame Ferrari, puis face à quelques français triés sur le volet, il n'était pas question pour Nicolas Sarkozy d'apparaitre au yeux des gens comme étant sur la défensive, le couteau entre les dents, mais bien de faire dans le "velours". Allait-il y arriver ? Le ton fût tout d'abord courtois, solennel et sûuur. Une vr…

Mr Hirsh : enfin d'accord avec vous !

Je viens de lire cet article, qui parle des déclarations de Martin Hirsh, sur au moins deux sujets à propos desquels j'ai le même avis que lui.

Il est souvent mal vu que l'on prenne position sur des sujets avec lesquels nous sommes d'accord avec au moins un membre du gouvernement. Hé bien tant pis, je m'y risque quand même. Et puis de toute façon tout le monde va être encore occupé avec le NSD apparemment...

Premier sujet : Faut-il une loi interdisant le port de la burqa ? Il répond qu'il ne faut pas une loi trop "absolue" qui aurait un effet inverse. Effectivement, ce n'est pas parce que l'on va interdire la burqa, que l'on ne va plus en voir. La position intermédiaire de l'interdire dans les services publics peut être une bonne approche, parce qu'elle envoie le message que le port du voile intégral n'est pas admissible. Il y a là une forme de rappel de ce qui est tolérable au sein des établissements publics, qui renvoit à ce qui e…

No Sarkozy Day : Finalement j'en suis aussi !

Je n'ai toujours pas compris pourquoi mes amis blogger ont changé d'avis sur la pertinence d'un No Sarkozy Day... Personnellement l'organisation d'un tel événement m'a plus de suite, mais c'était le manque d'organisation et de soutien qui m'a laissé à penser qu'il n'y aurait pas ou peu de mobilisation.

Aujourd'hui, si on part du principe que l'union fait la force, et que l'appel au NSD est suivi par l'ensemble de la communauté des blogger de gauche, peut être que l'écho permettra un soutien politique et une médiatisation, qui aboutirait sur un succès.

C'est pourquoi je relaye également cet appel :

« Inconséquence politique, échec économique, casse sociale, rupture du pacte républicain, atteinte à l’égalité des chances, politique de la peur, stratégie de la division, lois liberticides, pratiques autocratiques du pouvoir, favoritisme, népotisme, manipulations médiatiques, ingérences judiciaires, collusion avec le monde des…

Villepin Vs Sarkozy

Alors que ce Jeudi 28 Janvier, notre Président fête son 55 ème anniversaire, il est bien possible que se joue une partie du résultat de la présidentielle de 2012 ce jour là. Le tribunal de grande instance de Paris rendra son jugement dans l'affaire Clearstream, ce qui aura pour conséquence pour Dominique de Villepin d'être éligible ou pas au prochain scrutin Présidentiel.

C'est le grand enjeu de ce procès. Qu'il soit jugé coupable ou pas, le procureur de la République n'a pas requis d'inéligibilité et précise même qu' "il manque des preuves tangibles de son implication consciente et délibérée". Dominique de Villepin sortira donc gagnant de ce procès quel-qu'en soit le résultat.

Qu'en est-il pour Sarkozy ? Là, c'est pas pareil.

Si Villepin est blanchi, Sarkozy aura bien du mal à garder la tête haute après avoir mis tant d'énergie pour faire tomber son adversaire. Lui qui voulait le "pendre à un croc de boucher", qui l'ava…

Sarkozy place ses amis.

Bayrou parlait d'une "offense faite" par Nicolas Sarkozy "aux principes élémentaires de notre démocratie" séparant "les intérêts publics et privés" en évoquant l'affaire de la nomination de Proglio à la tête d'EDF. Et se demandait quand les républicains à droite allaient se réveiller, voilà qu'il a peut être été entendu.

Pour le président du groupe sénatorial UMP, Gérard Longuet, le plus gros problème dans l'arrivée de Proglio à la tête d'EDF est qu'il soit à la tête d'entreprises concurrentes.

Nous nous sommes focalisés sur la rémunération, mais c'est bien un conflit d'intérêts auquel nous assistons. Les socialistes, la gauche et le MODEM en la personne de Bayrou auront eu raison de pointer un cumul des fonctions qui à terme pourrait favoriser une fusion EDF-Veolia. Des pas perdus en parle très bien. Les craintes sont par exemple de voir confier la gestion des centrales nucléaires au secteur privé.

La manœuvre de Sar…

"Séquestration" de patron : la loi, le code du travail permet au moins de le retenir.

Je voulais réagir à la "séquestration" des dirigeants d'Akers qui prend fin et qui aura permis aux 120 salariés de cette usine de partir dignement en ayant doublé leurs indemnités de licenciement suite à la fermeture de cette usine.

Simplement pour dire qu'il est bon dans ce genre d'affaire de rappeler que cela se passe toujours ainsi lors des réunions obligatoires avec la direction, et que c'est la loi (article L.434-3 du code du travail) qui permet au secrétaire syndical animant les réunions en comité d'entreprise ou même les réunions de délégués du personnel de clôturer ou pas ces réunions.

Tant que l'ordre du jour ou le cahier de revendications ne sont pas épuisés, la direction se doit de participer et de répondre aux questions qui lui sont posées jusqu'à ce que le secrétaire syndical clôture la réunion.

Le tout étant enregistré, permettant de repasser "la bande" quand l'une des parties nie des propos évoqués (chez nous c'est en…

Pas le temps !

Pas le temps de blogger, ni de faire un billet aujourd'hui, mais je prends quand même cinq minutes ce matin pour vous inviter à aller lire un billet de Juan où il est justement question de "Travailler moins pour vivre mieux".

Le service public sera en grève aujourd'hui pour protester contre son propre démantèlement. C'est CC qui nous en parle, en pointant du doigt la médiatisation des "pénibles" qui se plaignent tout le temps des grèves.

Eric revient sur l'indécence de la rémunération de Henri Proglio, PDG d'EDF. Et surtout sur les justifications foireuses de l'UMP. Hé oui, ils nous expliquent presque que 2 millions, c'est pas si bien payé.

Hier, le titre du billet de Nicolas était vraiment pas mal je trouve. Le sujet beaucoup moins amusant, il est question de l'acceptation de la retraite à 62 ans. Le titre : Aubry, que ça coûte !

Un très bon article de Arnaud sur l'utilisation des fonds de la journée de solidarité instaurée pour les…

Aubry accepte la retraite à 62 ans : Lamentable !

C'est lamentable. Ce n'est pas avec ce genre de positionnement que le PS va reconquérir l'électorat populaire. C'est mon sentiment quand j'apprends la sortie d'Aubry sur le sujet.

Voilà un exemple de plus de ce qu'il ne fallait pas faire, pour éviter que le PS se prenne des "gaufres" aux prochaines élections.

Comment pourrait-il en être autrement, alors que ce présente là un thème qui peut être l'occasion d'un vrai clivage politique avec la droite, avec des alternatives qui puissent fédérer et redonner envie aux français de faire confiance au Parti socialiste. La première secrétaire préfère donc adopter la posture de la sagesse, du plus pragmatique, le sens des responsabilités, pour se démarquer des autres partis de gauche et se forger ainsi une crédibilité présidentielle qui lui fait défaut.

Alors comme c'est une vieille habitude de faire cavalier seul chez les socialistes sous couvert de débat interne, nous attendrons le position offici…

Qui se soucie de Borloo ?

Je tombe ce matin sur cet article, une interview de Mr Borloo, ministre de l'écologie, qui s'exprimait au nom de la France, hier à Abu Dhabi (Emirats arabes unis), où se tenait le Sommet mondial pour les énergies du futur. Il a ainsi lancé " un appel solennel " à la communauté internationale pour qu'elle respecte l'engagement d’aider financièrement dès 2010 les États vulnérables à lutter contre le réchauffement.

" Les petits Etats insulaires et les pays les moins avancés qui souffrent du dérèglement climatique ne peuvent pas attendre un an de plus. Ils veulent des actes. Vite, très vite. "

100 milliards de dollars par an d'ici 2020, dans l'immédiat 30 milliards de dollars sur trois ans. Un fond vert doit être constitué. Le sera-t-il ?

Souvenez vous, c'était il y a à peine un mois, on sortait d'un débat, d'une préparation au sommet de Copenhague qui durant près de six mois, à laissé entendre aux populations du monde, que grâce aux me…

L'union de Royal déplait.

Tiens ça faisait un long moment que je n'avais fait de billet sur notre très chère Mme Royal. En fait, cela fait un moment que je ne fais plus de billet sur les querelles intestines au sein du PS qui ne cessent jamais, tant elles rebondissent sans fin à la moindre occasion. Si il y a bien une chose à souhaiter pour ce parti, c'est qu'il se rassemble, qu'il combatte cette logique des courants politiques en son sein.

Si j'en parle, c'est que ce matin je suis tombé sur une brochette d'articles qui titrent "Royal débauche une partie du Modem", puis un autre "Ségolène Royal ravive les polémiques", puis "Régionales - Ségolène Royal fait l'union, mais pas l'unanimité".

Elle ne fait pas l'unanimité et pas seulement au PS. C'est même amusant de voir le commentaire de Bussereau, tête de liste UMP en Poitou-Charentes " Nous n'avons pas besoin de traîtres qui nous rejoignent, qui quittent leur famille politique "…

Bilan de la crise : Où sont passés les milliards ?

Aparté pour commencer : [ J'ai linké du monde, pas forcément en rapport avec le sujet de ce billet, mais parce qu'il est intéressant de lire ce qu'ils ont à dire aussi ^^]


Nicolas Sarkozy prend les devants car il sent bien que l'heure du bilan se rapproche. Comment pourrait-il en être autrement, après ces dizaines de milliards injectés dans l'économie française, il faudra bien tirer les leçons, accepterlescritiquessur le manque de contre-parties par exemple, dans les différents plans de relance et de soutien qui auront été mis en œuvre depuis Septembre 2008, sous sa présidence.

Je parlais dans mon précédent billet du projet de taxation des bonus dans le secteur bancaire, mesure temporaire qui a surtout pour objet de répondre aux polémiques quand à l'annonce prochaine par les banques, de la distribution de bonus déjà jugée exceptionnelle, alors même que l'état a injecté des milliards dans le système il y a tout juste un an.

Aujourd'hui, N.Sarkozy reçoit le …

Taxe sur les bonus : Temporaire, insuffisante, une occasion manquée...

Taxer les bonus à 50% : On pourrait penser que c'est un bon début, mais on se rend vite compte que cette mesure temporaire (pour un an) est très insuffisante et sert surtout à gérer les controverses à venir dans cette période où les banques vont annoncer leurs résultats et les volumes de bonus versés à leurs salariés.

Oui, il y a un certain timing à gérer pour Sarkozy, quelle sera la communication du gouvernement quand les commentateurs, journalistes de tout bords relèveront le fait, qu'il y a quelque chose d'indécent à reverser des bonus annoncés une fois de plus exceptionnels, alors que l'état a aidé les banques il y a de cela un an en injectant des milliards pour sauver leur activité.

Ce que j'en pense :
Puisque cette mesure est exceptionnelle, à durée déterminée, il aurait été normal que soit reversé 100% de l'équivalent des bonus à l'état, donc aux contribuables.

Ensuite, on ne peut afficher la volonté de réformer le "capitalisme financier" sans …

Les points sur les "i" Mr Sarkozy !

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu Sarkozy qui exprimait ses vœux aux professionnels de la santé, dire qu'il était "bon en ce début d'année, de remettre les points sur les "i" aux commentateurs" de la polémique autour des commandes de vaccins de la grippe A. C'était à la radio, et je l'imaginais bien esquisser un petit coup de la tête et des épaules en disant cela. Il n'a pas pu s'empêcher de faire le malin une fois de plus. Défendre la gestion de la crise est une chose, se foutre de la gueule du monde en racontant n'importe quoi en est une autre.

Il nous explique, (et on le voyait venir) que nous nous serions indigné si dans le cas d'une pandémie, il n'y avait pas eu assez de vaccins. Facile. Et de rajouter, que pas un français ne pourra reprocher à la ministre de la santé de ne pas avoir pu se faire vacciner à temps.

«Que m'auriez-vous dit si nous avions manqué de vaccins? Qu'aurait-on dit de Roselyne Bachelot s…

Réprobation générale ! Il faut rassembler son camp !

Alors que Luc Ferry se paye la politique de Sarkozy, un sondage donne un résultat tellement important, montrant que les français n'y croient plus, qu'il est intéressant de s'y arrêter.

Les trois quarts des Français (78%) considèrent que "les responsables politiques, en général, se préoccupent peu ou pas du tout de ce que pensent les gens".
Vous allez me dire rien d'étonnant à cela ; qui se soucie des 12 heures par jour effectuées par ces élus ? Non, on entend bien plus souvent "tous pourris", "une fois élus ils oublient tous bien vite les promesses de campagne".

De gauche comme de droite, les français n'ont plus confiance. Seules 14% ont "confiance dans la gauche pour gouverner le pays" et 16% "ont confiance dans la droite".

Je trouve ces chiffres très inquiétants et je n'ai pas l'impression que cela corresponde à la France, aux états d'âmes, aux attentes des Français d'il y a trois ans. Souvenez vous le…

Attendrons nous encore 44 jours ?

Ce n'est pas en faisant croire que les grévistes reculent sur l'éventualité d'une grève générale, souhaitant juste tester la capacité de mobilisation du syndicat "LKP" que l'on freinera cette mobilisation ! Une campagne de désinformation est un train de se dérouler sous nos yeux pour éviter la reprise d'un mouvement revendicatif d'envergure en Guadeloupe.

Sur les 194 articles du google actualité concernant cette affaire, les 3/4 parlent d'un renoncement à la grève générale. Il n'en est rien !

Elie Domota s'exprimait en direct hier à 14 heures, heure locale en fin de cortège quand il était plus de 19 heures en métropole, lors de l'émission "Revu et corrigé" sur France 5. A la question "Avez vous oui ou non, lancé un appel à la grève, à partir du 20 janvier ?" Réponse : "Et bien non, nous avons déposé un préavis de grève à compter du 9 Janvier ! Et nous sommes en mobilisation à partir d'aujourd'hui !" …

Chômage partiel Vs licenciement

Les textes du code du travail sont vraiment mal fait ! Ils permettent un chantage au licenciement quand des élus d'une organisation syndicale s'opposent aux mesures abusives prises par leur entreprise.

L'entreprise dans laquelle je travaille à obtenu une convention APLD (activité partielle de longue durée, décret du 29 Avril 2009) soit l'autorisation administrative d'appliquer 15 jours de chômage partiel dans l'année.
Les organisations syndicales représentées dans l'entreprise se sont toutes prononcé contre l'application de ce dispositif jugeant que ce n'était pas justifié. J'en avais déjà parlé ici .

L'avis défavorable des organisations syndicales n'étant que consultatif, une question particulière va néanmoins se poser pour chacun des élus.

En effet selon les textes en vigueur, la mise en chômage partiel ne peut être imposée à un représentant du personnel. Dans ce cadre la direction va interpeller tous les représentants des organisations sy…

Hommage à Philippe Séguin

Il est mort, dans la nuit du mercredi au jeudi 7 janvier. Aussitôt connu, le décès du président de la Cour des comptes a provoqué de nombreuses réactions

Je retiens celle de Charles Pasqua : "Je suis bouleversé par la perte d'un ami très cher. C'était un homme passionné et foncièrement bon qui a fait beaucoup pour son pays. Il n'avait pas d'ambition personnelle, mais une ambition pour la France. Il avait l'étoffe d'un chef d'État." ]

Au sein de la blogosphère comme au boulot, une rentrée éprouvante !

Hier soir, j'étais vraiment trop crevé en rentrant du boulot pour blogger. Et ce n'est pas l'envie qui m'en manquait, mais après deux semaines de congés, la reprise fût dure et un peu comme Homer je me sentais vaseux en cette fin de journée.

J'ai quand même comme à mon habitude vérifié le trafic de ce blog, et j'ai été surpris de voir que mes deux derniers billets avait été repris sur le wikio. Étonné je le suis car à moins que cela ne m'ait échappé, il me semble bien que c'était la première fois. Le problème est que je ne sais pas pourquoi ces billets ont été repris et pas d'autres.
J'ai cru comprendre qu'il faut être linké pour être publié dans le wikio, ouvrant donc une discussion ?
Bon ce n'est pas grave en soit, mais quand même ça m'embête de ne pas savoir. Bref, passons.

L'un des billets repris parlait de la polémique qui enfle sur la revente du stock de vaccins contre la grippe A. J'ai bien aimé le billet de Dpp qui croit …

Grippe A : Le principe de précaution a été poussé à l'extrême stupidité

Nous savons donc depuis ce week-end et c'est Roselyne Bachelot ministre de la santé qui l'a confirmé, que la France cherche à revendre son stock de vaccin contre la grippe A.

Je dis bien le stock, parce qu'avec plus de 94 millions de doses achetées pour seulement 4 millions de personnes vaccinées à ce jour, le gouvernement peut revendre la quasi totalité de son stock, qu'il en resterait même qu'un dixième, que cela suffirait à faire face à une nouvelle vague d'épidémie.

C'est d'ailleurs dans le camp UMP que les critiques sont les plus virulentes sur la gestion de cette affaire, le professeur Bernard Debré, député UMP de Paris et membre du Comité consultatif national d'éthique, a affirmé hier que « le principe de précaution a été poussé à l'extrême stupidité ». Il estime que la France a acheté 50 à 70 millions de vaccins en trop et un tiers des réserves mondiales de l'antibiotique Tamiflu. La facture s'élève selon lui à près de deux milliar…

Qui a dit "C'est le côté crasseux de la politique que je n'ai jamais voulu utiliser."

C'est Lionel Jospin qui dans ses mémoires à paraitre la semaine prochaine, revient sur ses années de cohabitation et accuse Chirac de méthodes de voyou.

Étonnamment, c'est durant ces années de cohabitation entre la droite et la gauche au pouvoir que les derniers acquis sociaux ont été obtenus, 35h, PACS, CMU, mais l'ancien premier ministre précise que "les affaires qui concernaient l'autre camp sont venues pourrir notre action".

On se souvient que son passé Trotskiste fît polémique. On peut imaginer que l'Élysée n'y était pas pour rien. Lionel Jospin reconnait aujourd'hui avoir été séduit dans sa jeunesse par ce "rêve révolutionnaire".

Il revient sur la défaite du 21 avril 2002. "Ma responsabilité est entière". Les raisons à lire sur ladepeche.frAvant de conclure sur "son sentiment que cinq années avec nous auraient été préférables à la stagnation du quinquennat chiraquien". Je dois dire que je suis assez d'accord a…

1 an après, c'est triste de constater que rien ne change !

Je relisais ce que j'avais écrit il y a de cela un an, et je me suis dit, diantre j'étais vraiment motivé !
Ce billet retranscrit bien mon état d'esprit d'alors.

C'est vrai que le contexte de crise, avec un premier plan de sauvetage des banques nous laissait cette désagréable impression que si il était nécessaire d'assister le système financier, il devenait pressant que le gouvernement et ses politiques s'adresse un peu plus à la population.

Je faisais alors le constat qu'il y avait une multiplication des attaques faites par le patronat et le gouvernement Sarkozy sur les conditions de travail et de vie des Français, notamment sur :

- l'augmentation incessante des prix et l'opposition à la revalorisation des salaires : les 2/3 des Français gagnant moins de 2000 €/mois, avec 7 millions de travailleurs pauvres gagnant moins de 800 €/mois.

- Sur les emplois précaires et sans garanties qui sont de plus en plus utilisés par les patrons, le gouvernement re…

Comment demander à être reconduit dans ses fonctions quand les gens qui vous ont élu auront demandé votre démission ?

Pour ou contre le No Sarkozy day ? Cette question divise la communauté des blogueurs politiques qui s'expriment soitpour ou contre cette initiative.

Dernièrement l'express se faisait l'écho des réactions d'éminents blogueurs. Vogelsong dénonçait le peu de relais dans la presse. SarkoFrance ajoutait que l'opération peut fonctionner si elle est relayée par quelques organisations politiques. Sarkostique "Je soutiens toutes les actions qui peuvent faire démissionner celui qui fait honte à notre pays."

Nicolas a d'abord relayé, reconnaissant retomber dans l'antisarkosysme primaire (dans sa revue du Dimanche de la veille) pour finalement trouver l'opération ridicule chez Intox2007 qui lui s'est amusé à faire un scénario fiction en cas de démission de Sarkozy. Le problème est que le délai est trop court pour que Ségolène soit prête pour être élue, il est donc contre. Je plaisante Dagrouik^^

En fait la question est, ce mouvement initié sur Facebook s…

Des voeux de réduction des dépenses courantes a-t-il dit !

Premier billet de l'année, je ne vais pas être original et commenter les vœux du Président qui, même si de l'avis de tous, semblent rien n'apprendre de plus, auront montré cependant un N.Sarkozy moins habile pour cette troisième séance de souhaits de fin d'année auxquels il s'essayait hier soir.

Première réaction quand il apparait à l'écran, je me dis qu'il est bien bronzé notre Président. Très vite je me dis qu'il n'est pas à l'aise dans cet exercice de lecture du prompteur.

Dans le fond, dans chacun des thèmes abordés, se cachaient en arrière plan les ratages, les échecs de sa politique.

Il dit penser à ceux qui ont perdu leur emploi et vouloir faire reculer le chômage, alors que la fusion ANPE-Assedics a engendré des situations difficiles pour les demandeurs d'emploi, qu'aucune politique n'a été mise en œuvre pour endiguer la hausse du chômage, bien au contraire l'état a été en 2009 le plus important destructeur d'emploi.

Une …