Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2010

Les prix flambent ! Pas les salaires...

+1.1% en Janvier, +1.3% en Février, +1.6% en mars, +1.8% en Avril.

L'indice des prix de l'Insee s'affole. Depuis le début de l'année, les prix augmentent et ont largement compensé les quelques mois de déflation vécus en 2009 (+0.1% sur l'année).

Le problème est que les politiques salariales au sein des entreprises se sont calées sur les mois de baisse de l'indice des prix. Cet indice est l'instrument de mesure de l'inflation.
Si les salaires ne sont pas revus en fonction de cette augmentation, cela se traduit directement par une perte sèche du pouvoir d'achat.

On peut aussi considérer qu'ayant eu une inflation très faible en 2009, que les valorisations salariales obtenues au delà de ces +0.1%, ont créé du pouvoir d'achat. Ce fût l'argument de notre DRH cette année, pour justifier une faible politique salariale. Ben oui, comprenez, qu'au vu de la faible inflation en 2009, nous avions trop eu d'augmentation de salaire, et qu'il y a…

La PAC doit-elle augmenter ses subventions ?

Une manifestation d'agriculteurs s'organise donc aujourd'hui à Paris pour dénoncer la baisse des cours mondiaux des céréales, notamment du blé, et remettre en avant la suppression des aides Européennes.

Car c'est bien le fond du problème, dans le même temps, cette filière subit une baisse de ses cours alors même qu'elle reçoit moins de subventions Européennes. Un céréalier vend aujourd'hui 90 euros la tonne de blé quand il devrait la vendre 110 pour voir ses comptes en équilibre.

Certains diront que c'est la loi du marché, d'autres penseront qu'un pays d'agriculture comme le notre devrait conserver sa "tradition agricole" , alors même que nous sommes en sous-capacité de répondre aux besoins mondiaux. Alimentons-nous sous perfusion cette filière vaille que vaille ? Je m'interroge et ne sais quoi penser.

Les subventions de la PAC (politique agricole commune)

Il me semble que si l'on doit attendre plus de l'Europe, il faut que cel…

Les gogos de Goldman Sachs

Avez-vous suivi, même de loin, cette affaire ? Pour résumer, cette banque Américaine est accusée de délit d'initié, parce qu'elle a vendu des produits financiers (des titres subprimes) à des banques (Européennes aussi), dont elle savait qu'ils étaient très risqués, alors que dans le même temps elle investissait sur d'autres produits financiers misant sur l'effondrement des premiers.

En gros Goldman Sachs a largement contribué à créer la crise financière que nous avons connu l'année dernière, et en a profité pour s'enrichir.

Le PDG de la banque, Lloyd Blankfein, est convoqué devant le Sénat à Washington ce mardi 27 avril pour s'expliquer.

Poids lourd, riche et puissant de Wall street, cette banque jouera sur les vides juridiques qui lui permettront de sortir sans dommages de cette controverse.

Alors que l'idée de taxer les banques fait son chemin, au moment où des débats ont lieu sur ces questions de mieux prévenir les crises financières, aux hommes et …

Besoin d'apaisement généralisé

S'adresser à la nation, proposer des perspectives afin de rassurer et convaincre qu'il est possible de construire ensemble, il me semble que c'est le problème majeur de nos leaders politiques.
Au delà des idées et des politiques mises en œuvre, il y a comme un glissement, une dérive qui s'opère au sein même de notre société. Désabusés, en manque de repères, les Français ne savent plus quel est le projet de société que nous mettons en place pour nos enfants.

Et les exemples ne manquent pas pour étayer ce dur constat. Prenons celui-même, qui devrait de par sa fonction prendre le plus conscience de cette nécessité, notre cher Président de la République. Ne devrait-il pas prendre pleinement conscience que sa façon d'incarner sa fonction est préjudiciable dans l'éducation de notre jeunesse. Quand il insulte de pauvre con, quand il dit à un jeune de ne pas faire le malin, et que ce genre d'anecdotes fait l'info des médias en tout genre durant des jours voire de…

L'argent : Il n'y a que cela qui les (nous) intéresse.

Me revoilou ! Enfin presque, je n'ai toujours pas de connexion internet fixe, l'iphone c'est sympa pour lire et faire un petit commentaire par iciou par , mais pour écrire un billet ce n'est pas vraiment évident... C'est donc grâce à une clef 3G que j'ai acquis depuis peu, que je peux enfin reprendre les rênes de ce blog.

Par où commencer ? Quand cela fait plusieurs semaines que je n'ai pas écrit sur ces sujets qui me tiennent tant à cœur le restant de l'année ?
Faudrait-il reparler de ces grèves qui n'ont plus d'écho dans les médias, de ce M.Valls qui parle de la grève de trop à la Sncf, de ce climat qui se généralise dans toutes les entreprises, à savoir qu'il faut choisir son camp et que la grèviculture n'est plus que le moyen d'une poignée d'irresponsables de bloquer la vie d'une entreprise en s'imaginant qu'ils peuvent obtenir plus...

Faudrait -il rappeler à ces syndicalistes, dont je suis, à la société dans son e…