Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2011

Mélenchon-bashing, ou pas.

Je ne passe pas ma journée à twitter et à linker mes camaradespour monter au classement wikio, mais je crois bien qu'avec mon billet du jour j'ai sauvé ma place dans le top 20 à venir. Nicolas jegoun, le number one de ce classement a raison de rappeler qu'un tel billet n'est pas sans nous rappeler le "Ségobashing" que nous avons vécu au lendemain de 2007. Mélenchon prendra t-il la place de l'illustre candidate à la présidentielle, l'année qui va s'écouler nous l'apprendra, mais il est sûr que les réactions de nos militants du web pro-Front de gauche, montrent qu'ils sont sacrément motivés pour défendre les dérives de tonton Jean-luc.Il n'est pas aujourd'hui question d'une comparaison douteuse dont il a le secret, mais plutôt de ce qui ressemble bien à une stratégie électorale. A savoir que Jean-Luc Mélenchon refuse de participer à un gouvernement de gauche autre que celui qu'il dirigerait lui-même. C'est d'ailleurs …

Mélenchon, Grand chef Bisounours.

J'entends ce matin sur BFM que Jean-Luc Mélenchon aurait déclaré hier soir dans l'émission de Ruth Elkrief qu'il ne participerait pas à un gouvernement de gauche qu'il ne dirigerait.

Que n'avons nous pas entendu à la parution d'Unité2012 par les militants du front de gauche ! Que nous étions des Bisounours, qu'il n'était donc pas réaliste d'appeler au rassemblement des forces de gauche dès le premier tour de la présidentielle, et qu'il fallait laisser s'exprimer la diversité des opinions pour un vrai choix.

Participer à une plateforme de politique convergente, débattre du rassemblement des français par le rassemblement des forces de gauche, ils se l'interdisent !

Pire, dans les propos de Mélenchon, on comprend toute la stratégie du président du Parti de gauche. Adopter une posture d'opposition à Sarkozy, mais surtout s'opposer, voire combattre les forces de gauche jugées dominantes.

Mr Mélenchon ne veut pas participer à un projet …

Scandaleux Claude Guéant !

Les propos de Claude Guéant sont scandaleux. En avançant dans l’hémicycle de l'Assemblée Nationale que les 2/3 des échecs scolaires, c'est l'échec des enfants issus de l'immigration terminant leur cursus sans qualification, il balance de faux chiffres afin de stigmatiser toujours plus ces populations.

C'est heureusement hier soir lors du JT sur France 2 qu'un semblant de démenti est avancé par les journalistes. Car c'est même l'inverse qui se produit : 46% des enfants issus de l’immigration ont le Bac, contre 43% pour les autres.
Dans l'ensemble des cursus, il y a bien échec scolaire pour 11% des français qu'on essaye de stigmatiser une fois de plus, contre 3% pour les autres ; des explications tout à fait légitimes sur l'origine sociale, ou le manque d'aide selon les zones géographiques, faute de moyens dans l'Education Nationale, expliquent cet écart qui reste très faible comparé aux 2/3 avancés par le Ministre (les études PISA attes…

Appel à l'unité : Un programme, un candidat… la victoire en 2012 !

J'ai très vite souscrit à l'idée d'un appel au rassemblement des forces de gauche dès le premier tour de la prochaine présidentielle. J'en parlais déjà dans ce billet "C'est mal barré pour 2012".
C'est pourquoi je participe sans hésitation à la publication, ce jour par un collectif de blogueurs, de cet appel "Unité 2012".

Lettre ouverte d’un électeur à tous ceux qui font de la politique à gauche

Chers camarades,

Comme disent les Chinois, il est des coups de massue qui rendent lucides : si la gauche veut remporter l’élection présidentielle de 2012, elle devra aller unie au combat dès le premier tour.Imaginer que tel ou tel candidat ou candidate évitera la dispersion des voix à gauche entre vos différents partis, provoquera le réflexe d’un vote « utile », est un pari dangereux, une illusion entretenue par des sondages dont on connaît la volatilité… et la fiabilité.Enterrer Nicolas Sarkozy trop vite est tout aussi illusoire. C’est un redoutable adv…

Un front anti-Hollande se dessine.

A la lecture de cet article, je me dis que le candidat Hollande a du souci à se faire. Effectivement, Martine Aubry et Ségolène Royal pourraient opérer une alliance de circonstance pour faire barrage à l'ancien premier secrétaire du PS actuellement plébiscité par les instituts de sondages.
Martine Aubry ne s'est pas encore déclarée candidate à la primaire socialiste mais cache de moins en moins son envie d'en être. Dans ce parcours qui la conduirait à être investie candidate à la présidentielle, elle a au moins deux obstacles à surmonter.
Le premier est de rallier les soutiens à DSK, d'obtenir l'aval de ceux qui ne sont influents uniquement dans les arcanes du parti, mais qui peuvent encore réellement désorganiser celui-ci si ils jugent que l'unité doit voler en éclat. Je pense notamment à Fabius ou Delanoé.
Le deuxième obstacle est de se déjouer de l'ancien couple socialiste Hollande-Royal.
Pour cela, il y a une méthode qui semble se dessiner pour M.Aubry, c…

Mélenchon, le populiste joyeux, ou pas

J'aime souvent ce qu'il dit, le fond de ses propositions, mais ce monsieur m'insupporte. Si j'ose aujourd'hui écrire ces quelques lignes contre lui, alors que je respecte beaucoup les militants du parti de gauche, c'est que le cinéma qu'il opère auprès des médias depuis de longs mois maintenant finit par faire des dégâts collatéraux pour toute la gauche, et qu'il faut bien quelques voix pour dire notre désaccord de ces méthodes de voyous.
Oui, des méthodes de voyous. Si il était juste question de rassembler une alternative à gauche, en respectant les autres organisations politiques et les femmes et hommes qui les représentent, je n'aurais rien à redire. Mais les propos désobligeants, les comparaisons douteuses, le manque de respect pour ses anciens camarades du PS, sont autant de coups bas qui m'auront définitivement détourné de cette alternative politique.
Suis-je le seul à réagir ainsi ? Surement pas ! Ce monsieur a largement eu le temps de nous…

Woerth/DSK, ça n'est pas la même chose.

Déjà, en la personne de Mr Woerth, les déclarations larmoyantes de celui-ci pour essayer aujourd'hui de passer pour une victime du lynchage médiatique, en ce comparant à DSK, m'agaçaient beaucoup. C'est maintenant une communication de l'Ump, un moyen par l'intermédiaire de Copé par exemple, de se payer outrageusement le PS une fois de plus.

L'affaire DSK touche un homme politique, mais c'est une affaire de mœurs.

L'affaire Woerth concerne un homme politique dans ses fonctions d'homme politique.

Il était donc normal que le milieu politique s'empare des affaires Woerth sur des questions de conflits d'intérêts, et autres abus de pouvoir dans le cadre de sa fonction de ministre de l'époque.

Alors quand Mr Copé oppose la retenue de l'UMP sur DSK aux "propos de haine" tenus soit disant par le PS sur Woerth, parlant de "torrent d'injures", il n'est pas crédible.

Mais peut être que les français n'avaient pas besoi…

DSK, les sondages ne l'attendent pas

J'ai écrit hier que se sont les instituts de sondage qui, annonçant un duel DSK/Sarko à la présidentielle, avaient porté dans l'opinion publique ce scénario pré-fabriqué d'une candidature possible du président du FMI.
Ce sont ces mêmes études qui nous signifient aujourd'hui la désapprobation des français d'un tel scénario.

L'inculpation aux états-unis pour agression sexuelle du directeur général du fonds monétaire international, jusqu'ici favori des sondages, change la donne des primaires PS.

Si DSK n'est pas candidat, F.Hollande est en tête. Il recueille 37% des suffrages, 15 points devant Martine Aubry.

En cas de candidature de Dominique Strauss Kahn, F.Hollande reste en tête avec 30% des voix.

Ces sondages ne sont que des "focus" de l'état de l'opinion publique à l'instant "T". François Hollande est populaire pParce qu'il est candidat déclaré, et qu'il s'exprime beaucoup dans les médias depuis plusieurs sema…

DSK Out, Martine Aubry doit maintenant y aller !

Si Dominique Strauss-Kahn est démissionné du FMI, j’espère qu'il n'insistera pas pour être candidat aux primaires socialistes en France. Et puis, pas sûr qu'il puisse être présent, certes il y a la présomption d’innocence, il plaidera non-coupable des faits qui lui sont reprochés, mais l'enjeu à gauche pour la Présidentielle est trop important pour que les socialistes s'handicapent d'une telle candidature. Aussi, l'éventuel complot ou la véracité des histoires de fesses, d'agressions sexuelles de DSK ne m’intéressent pas. A un mois du dépôt des candidatures aux primaires socialistes, je préfère m'interroger sur la capacité des autres leaders de gauche à le remplacer dans la course à la Présidentielle.
C'est DSK qui était le mieux placé pour rassembler une majorité de l'électorat. Propulsé par les sondages à coups de question du type "Pour qui voteriez-vous en cas de duel DSK/Sarkozy en 2012", alors qu'il n'était pas candidat,…

La blogosphère qu'on aime

C'est suite à la panne de "Blogger" qu'on mesure à quel point nous avons nos habitudes sur le net autour de la blogosphère. Quatre ans déjà que nous écrivons chaque semaine quelques lignes sur ce blog politique, et deux à trois ans déjà que nous échangeons avec les camarades blogueurs de la wikiosphère.
Alors ça compte et les liens se créent.
Comme l'ont témoigné certains hier sur des blogs "Wordpress", il y a eu comme un vide hier dans nos agrégateurs de flux type Google reader. Force est de constater que la plateforme blogspot est utilisée par les trois quarts de nos collègues blogueurs. Aussi, nous remercions Yann, Denis, GdeC, DPP, Arnaud, Jacques et Juan avec ses coulisses d'avoir su animer seuls notre réseau.
Mais je pense aussi à ceux qui, privés de l'outil qui nous permet ici de nous exprimer, auront certainementenragé de ne pouvoir le faire (je ne mets pas en lien tout le monde, hein). Et je pense en premier lieu à Nicolas Jegoun qui a fa…

Les barbares de Garge-lès-Gonesse me dégoutent

Un simple fait divers ou un fait de société ? Love habite à la Cité Blanche, il est âgé de 14 ans et est aujourd'hui entre la vie et la mort après avoir été agressé par une dizaine de jeunes de son âge. Un véritable lynchage, frappé à la tête, les agresseurs ont selon un témoin continué longuement à le rouer de coups alors que Love était à terre inconscient, pris de tremblements.Il y avait déjà ce genre de faits divers lorsque j'avais leur âge, bagarre entre cités, coups de couteau, rackets, mais c'était le fait de quelques uns. Il y avait toujours un type plus caïd qu'un autre, jouant les terreurs. C'était plus souvent le fait de mineurs proches de la majorité qui après un long cheminement de délinquance en arrivaient à cette violence extrême. Les conséquences étaient les mêmes, voir pire, on retrouvait des cadavres dans les caves des cités, etc. Mais aujourd'hui, c'est par dizaines dans une même cité que ces gamins se comportent ainsi. Peut être des enfan…

La possible réélection de N.Sarkozy me fait peur

Ce n'est pas tant les politiques mises en œuvre depuis quatre ans qu'il faut craindre puisque l'alternance au pouvoir a permis par le passé de faire et défaire certaines mesures. Mais la possible réélection du monarque dictateur dans un an, lui permettrait d'assoir un peu plus ses politiques et ainsi de continuer la dévastation en cours de notre modèle en confrontant toujours plus les français entre eux.Hier, N.Sarkozy s'est exprimé par l'intermédiaire de Mr Baroin et a donc affirmé "l'absolue priorité de rassembler la société et de ne pas pousser les divisions dans la société", et qu'il était donc temps de "rassembler" les français, rappelant à l'ordre Mr Wauquiez pour lui signifier indirectement que ce n'était pas le moment le plus opportun d'opposer les gens au RSA à d'autres franges de la population. Un aveu ! Il reconnait par là même que ses politiques stigmatisent, divisent les français, et qu'à l'approc…