Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juillet, 2011

Emploi : Incompétente Christine Lagarde

BA me signale un article qui nous rappelle les déclarations de Christine Lagarde, ministre de l'économie en Mai 2011. Il y a seulement deux mois, elle déclarait croire en une augmentation de la création d'emploi, que tous les clignotants économiques étaient au vert.
Désillusion pour celles et ceux qui, à la recherche d'un emploi, attendent un frémissement de notre économie, une reprise, une revitalisation de l'offre d'emplois.
La variation du nombre de demandeurs d'emploi sur un mois, depuis Mai, montre une augmentation de 35 000 personnes inscrites en plus.
Sur un an, à Juin 2011, nous avons 4 978 800 inscrits à Pôle emploi (catégories A, B, C, D, E).
En référence à la règle d'Or budgétaire voulue par N.Sarkozy, N.Jegoun taulier du blog "Partageons mon avis" a raison de dire que les postures, la comm, le fait de légiférer, ne suffit pas à résoudre les problèmes. Si en moins de huit semaines, les voyants économiques sont ainsi décriés, c'est toute…

Sarkozy, Le Pen, Hortefeux, tous responsables ?

Nous touchons là les limites de la liberté d'expression sur le net, mon titre est racoleur mais il n'y a pas de diffamation. Tant que l'on s'interroge sur le degré de responsabilité de nos personnalités politiques (au sens "qui a la charge de prendre ses responsabilités"), sans porter de jugement sur leur éventuelle culpabilité, j'ai la naïveté de penser que je peux encore m'exprimer librement sur cette page numérique personnelle.
Les partis d’extrême droite en Europe sont pointés du doigt après le massacre perpétré en Norvège. 76 personnes tuées par un déséquilibré affichant la volonté de lutter contre l'immigration et le "marxisme", cela impose une introspective sur nos façons de faire de la politique. Si en France, N.Sarkozy ou Marine Le Pen ne sont en rien responsables de cette tuerie, il est indispensable de s'interroger plus généralement sur l'impact des discours de nos représentants politiques.
Le MRAP (Mouvement contre le r…

Non-assistance à des peuples en danger

La corne de l'Afrique affronte une des plus grave sécheresse qu'elle ait connu depuis 60 ans. Pour aider 12 millions de personnes touchées par la faim, avec un objectif affiché par l'ONU de récolter 1 milliard d'euros, l'effort européen et notamment celui de la France semble dérisoire face à la situation.

Et c'est un "second couteau" du gouvernement, le ministre de l'agriculture Bruno Le Maire, qui annonce ce faible soutien de 10 millions d'euros, quand celui de la Grèce, pour rassurer les marchés et les agences de notation, est de l'ordre de plusieurs dizaines de milliards.

Cette situation me révolte, me dégoute !

C'est encore l'appel aux dons des particuliers qui est mis en avant alors que la capacité financière est bien là.

C'est tout l'occident qui devrait avoir honte de cette non-assistance à des peuples en danger.


- Posted using BlogPress from my iPhone

Y en a marre de ces conneries !

Ce matin, deux très bons billets d'humeur de mes camarades Elmone et El Camino. Parus dans mon GReader à une minute d'intervalle, ils résument il me semble une tendance majoritaire dans l'opinion publique sur la crise de la dette qui pourrait se résumer ainsi "y en a marre de ces conneries"
Faut-il se réjouir du plan de sauvetage de la Grèce ? Surement pas ! Il n'est en tout cas pas question dans ce plan d'une remise en cause de nos vieilles habitudes. Il faut payer ? Etallons nos dettes sur trente ans, c'est la génération d'après qui payera ! C'est lamentable, et ça dénote surtout le manque de courage politique. Il n'est toujours pas question d'une taxe internationale sur les transactions financières, alors que celle-ci serait légitime alors que nous mutualisons nos dettes entre les pays.
Y en a vraiment marre, c'est aussi mon sentiment, comment faudra-t-il expliquer tout ça à nos enfants quand ils seront en âge de comprendre ?

N.Sarkozy, le garant de l'équilibre des comptes publics ??

Les Français n’ont pas besoin d’aimer Sarkozy pour le réélire
Le titre de ce billet aurait pu être "Comment Sarkozy peut être réélu". Plus que les raisons, c'est bien sur "la raison", le coté raisonnable des français sur lequel compte jouer le président sortant pour séduire à nouveau les Français. Aidé de certains instituts de sondage plutôt positionnés à droite, d'un contexte économique internationale tendu, en 2012, c'est le coté rassurant du candidat qui va engendrer les votes.
C'est le virage de la rigueur. On voit bien la manœuvre qui a cours : avec la mise en place de la règle d'or de l'équilibre budgétairedes financespubliques, Nicolas Sarkozy cherche à s'imposer comme étant le président raisonnable, en opposition à une gauche qui serait responsable de l'explosion de la dette.
Nous ne sommes plus comme en 2008, dans l'urgence de la crise économique et financière, mais dans ses conséquences. La peur d'une situation "…

Crise de la dette : Budget de la défense, défilé du 14 juillet, le voilà notre plan d'austérité !

Après la Grèce, l'Irlande, le Portugal, et l'Italie, c'est la France qui va devoir très certainement donner un tour de vis à ses dépenses. La crise de la dette plane sur notre économie aussi.
Le ministre de l'économie, F.Baroin, ne s'y trompe pas, il envisage une réduction des niches fiscales en 2012 plus conséquente que l'objectif prévu de 3 milliards d'euros. Alors pourquoi annonce t-il la couleur si vite notre ministre ? Peut être parce que la situation est bien plus compliquée que ce que l'on veut bien en dire.
La dette en France s'est alourdie de quelques 300 milliards d'euros depuis la crise de 2008, aujourd'hui à 1646 milliards d'euros, elle représente 85% du PIB.
Pensions de retraite, sécurité sociale, salaires des fonctionnaires, sont souvent avancés pour expliquer cette fuite en avant de nos dépenses. On nous demande donc de cotiser plus, de travailler plus longtemps. Malgré ce qu'en dit le gouvernement qui ne peut (veut) tout…

Honte à nous, ils meurent sous nos bombes en ce 14 juillet

Nos soldats meurent en Afghanistan, les populations meurent sous nos bombes en Libye.
Nos militaires meurent en Afghanistan, cinq soldats français ont été lâchement tués alors qu'ils menaient une mission de sécurisation. Une présence et un engagement toujours plus important de la France, que l'on doit à l'actuel chef de l'état.Alors que son prédécesseur, Jacques Chirac n’engageait qu'une poignée d'hommes dans ce qui est devenu un bourbier, signifier notre désengagement progressif du territoire Afghan aujourd'hui, alors que la situation est quasiment la même qu'il y a dix ans, montre que nos stratégies sont en échec.
Qu'en sera t-il demain en Libye ?
Nous étions très majoritairement "pour" une intervention en Libye, aujourd'hui, quatre mois après, la poursuite du bombardement des populations me dégoûte.
La justification de notre intervention tenait surtout dans le fait qu'il fallait s'interposer entre Kadhafi et les populations opp…

Aubry déjà en tête des primaires ! A t-elle la mainmise ?

Moins de deux semaines après sa déclaration de candidate à la présidence de la République, M.Aubry passe devant F.Hollande, en tête des préférences pour la primaire socialiste.
Alors qu'elle lève juste le voile des premières mesures qu'elle prendrait si elle était élue en 2012, bien décidée à faire taire les rumeurs et attaques, elle semble imprimer son rythme, elle a la main.

J'ai lu deux très bons billets, sur le fait qu'il fallait enfin lancer la campagne, présenter les candidats, leurs propositions. Isabelle a raison, revenons à la politique du concret. Nicolas fait bien de nous rappeler que nous avons aussi notre rôle a jouer sur le net.

L'été sera politiquement chaud. L'an dernier nous avions eu les affaires Woerth, et un travail énorme des syndicats durant toute la période estivale, pour préparer l'opinion publique à la rentrée sociale, notamment sur le dossier des retraites.
L'été 2011 sera aussi important pour mobiliser les troupes en vu du scutin …

"Je ne voterai pas pour elle, son mari est un bougnoule"

Le titre est choquant : c'est ce que m'a dit un collègue de travail alors que nous évoquions le retour de la retraite à 60 ans. J'ai, dans un premier temps, été horrifié de la réaction de ce collègue de travail, et puis je me suis rendu compte qu'il y avait bien une campagne diffamatoire, et des rumeurs des plus incongrues qui circulent sur le net quant aux origines et pratique religieuse du mari de Martine Aubry.
Elle a dû menacer clairement les auteurs de ces sites, souvent soupçonnés d'être proches du FN, d’arrêter ces allégations sous peine de poursuites.
Mais voyez là, à travers ce qui semble n'être qu'un fait divers, une réaction typiquement raciste. Je ne peux voter pour un candidat, parce que son conjoint est musulman. C'est juste lamentable.
Alors si cette partie de l'opinion publique semble être très minoritaire, du moins je l’espère, cela montre surtout le niveau de bassesse des coups bas en politique. La campagne va être rugueuse, pour ne p…

Balance commerciale négative, signe du déclin à la Française.

Si il y a un voyant économique qui devrait être surveillé comme le lait sur le feu, c'est bien le déficit commercial en France qui atteint un nouveau record à la baisse ce mois de Mai. Si on a pris l'habitude de s’accommoder du reste, je veux parler des conséquences structurelles des mauvais chiffres de notre économie, déficit des comptes sociaux, hausse du chômage, etc, parce que les résultantes de trente ans de politique (disent-ils), nous avons ici, avec l'évolution rapide du déficit commercial, le signe du déclin à la française.
C'est surtout le signe que nos entreprises ne vendent plus à l'étranger.
Le gouvernement ne peut renvoyer la balle à l'opposition sur ce sujet, le problème n'est certes pas nouveau, mais le déficit n'est apparent que depuis dix ans.
Auparavant les grands chantiers d'état masquaient quelques peu un solde positif déjà faible. Aujourd'hui, si en plus l'état n'est plus un "bon client", les entreprises sous…

Claude Guéant peut se mettre en colère, cela ne changera rien

Claude Guéant peut se mettre en colère, cela ne changera rien aux conclusions du rapport de la cour des comptes. La lutte contre la délinquance est un échec, pire les services de sécurité publique sont paralysés par l’absence de ses effectifs, leur mauvais déploiement sur le territoire, leur inefficacité.
On peut débattre longuement des erreurs d'analyse de cette commission de la cour des comptes, reste qu'on apprend deux, trois choses intéressantes.
Ainsi, il apparaît que 30% des effectifs en 2009 ont manqué au potentiel théorique total des forces de sécurité, pour indisponiblité dû à la prise de congés, de maladie ou autres absences autorisées.
Souvenons nous des belles déclarations de Nicolas Sarkozy qui nous expliquait que le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux, n'affecterait pas les résultats sur la sécurité, que ce ne sont pas les moyens qui permettent d'obtenir des résultats. Claude Guéant pourra clamer que les effectifs ont augmenté entre 2022-2010, …

Appel pour que DSK ne soit pas candidat

Parce que l’intégrité du candidat à la candidature compte aussi.

Complètement d'accord avec Yann ce matin, le matraquage médiatique autour des affaires DSK sonne creux. Le médiocre travail journalistique patine sur les soupçons de fuites d'informations à la presse. Des dépêches qui sont répétées en boucle par les grandes agences de presse, relèguent l'essentiel de l'information au second plan.

Hier, nous avons eu droit à quelques mots du couple Strauss-Kahn qui n'arrivait pas à tourner la clef de la porte d'entrée de leur appartement. Un vrai scoop !

En France, le boulet Strauss-Kahn plombe les primaires. Quelques voix s’élèvent pour que l'ancien directeur du FMI participe à la primaire socialiste. L'idée d'un report de la date de clôture des candidatures à la primaire est avancée pour laisser le temps à Dominique Strauss-Kahn de se déterminer. Cela ressemble à un voeu pieux, une dernière carte à jouer, un faux espoir pour celles et ceux qui le soutena…

Retraites : Coup de canif dans la loi par simple décret

En toute impunité, le gouvernement s'apprête à durcir les règles d'ouverture au droit à la retraite. Des millions de manifestants n'ont pas été entendus lors de la dernière réforme, et les quelques avancées obtenues par la négociation ne sont pas respectées voire aujourd'hui en totale modification avec le projet de réforme initial.

Le passage à une durée de cotisation de 42 ans nécessaire pour obtenir une retraite à taux plein, doit s'échelonner dans le temps jusqu'en 2014. Actuellement de 40 ans et trois trimestres pour la génération de 1951, la réforme de 2010 prévoit une durée de cotisation de 41 ans et un trimestre pour les "retraitables" de 2013.

Mais aujourd'hui, par simple décret, c'est les 41.5 années de cotisations qui seraient obligatoires pour faire valoir ses droits à la retraite. Une telle modification repousserait l'âge de départ de centaines de milliers de salariés agés de 58 ans, y compris les carrières longues, dès aujourd&#…

Mauvaise humeur de pré-vacances électorales

Je crois bien que Yann a raison, il serait temps de prendre quelques vacances. L'actualité me fatigue, et certains billets de blogs m’exaspèrent. Je crois que si je ne prends pas quelque peu de recul je vais finalement être aussi désagréable que peut l'être un Gauche de combat ou pire un Didier Goux.
Prenons Denis par exemple, sait-il qu'on se fout de ce qu'il pense des left blogs ? Cette façon très personnelle de nous voler dans les plumes continuellement, une fois sur wikio, une fois sur Unité 2012, je lui conseille de continuer à étudier ses stats et de nous lâcher la grappe.
J'écrivais hier que le fil de l'info autour de l'affaire DSK ne m'interessait pas, pire que le PS est complétement asynchrone, en dehors du temps politique pour la course à 2012. Que le mieux est certainement d'attendre une meilleure dynamique dès la rentrée prochaine. N'empêche que certains comme Bembelley que je découvre depuis peu continuent à faire de très bons billets…

Anachronisme politique

C'est un peu la "quatrième dimension" en ce moment en politique. Sommes nous rentrés dans la twilight zone ? Il y a des évènements qui tiennent des scénarios de pure science fiction, à ce demander si tout est bien normal, manipulation, interprétation, les vraisemblances ne sont elles pas que des illusions, des miroirs aux alouettes ?

L'anachronisme tient surtout de l'erreur dans le temps (du grec ana : en arrière, chronos : le temps) de cette impression que nous vivons un évènement qui n'aurait dû se dérouler à ce moment précis où nous le vivons, le mois de Juin marque un virage politique important.

DSK Out ! C'est qui Joly et Mélenchon ?

Cette période devait être pour la gauche le moment du quinquennat de N.Sarkozy, où les forces politiques auraient dû commencer à apparaître comme étant l'alternative sérieuse à envisager pour l'électorat. Qui avait raison au PS, de celles et ceux qui souhaitaient que les primaires se déroulent plus tard, ou plus tôt…