Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du novembre, 2011

11 200 Milliards de Francs de dettes, 10.4% de chômage, et la récession.

On n'en sort pas ! L'impuissance politique domine ! Les 1000 milliards € du FESF promis par l'union européenne ne rassurent pas les marchés, même l'Allemagne a du mal à emprunter, elle est rattrapée par la crise de la dette de la zone Euro. Les bons élèves voudront-ils encore payer longtemps pour les mauvais ? Si les banques anglaises testent les scénarios de sortie de l'euro, si l’Allemagne ne veut plus supporter le poids des dettes de ses proches voisins, si les pays de l'union en bonne santé décidaient de laisser tomber les pays trop dépensiers ?

Le couple Franco-Allemand n'est pas si synchrone qu'il espère nous le faire croire, il y a en fait deux visions des solutions à apporter à la crise de la dette en Europe, et c'est cela qui créé la crise à la crise.

Les investisseurs, les marchés, les créanciers le savent, personne n'est rassuré parce que les solutions esquissées ne sont tout simplement pas convaincantes. Entre la volonté française de…

Sarkonium : une "catastrophe", un "cataclysme" nucléaire

La politique énergétique de la France sera t-elle un thème de campagne pour la présidentielle 2012 ? Peut-on encore se poser la question, tant on constate que la réduction de la part du nucléaire voulue par le PS et EELV dans le "mix" énergétique de la France , entretient toutes les conversations.

Nicolas Sarkozy ne fait rien pour minimiser le sujet, au contraire en commentant jour après jour la décision prise à gauche d’arrêter 24 réacteurs nucléaires, en avançant des contre vérités, en alimentant la polémique avec une certaine dose de désinformation, il oblige et assure un droit de réponse aux partisans de la sortie du "tout" nucléaire.

Vendredi, le locataire de l'Elysée a caricaturé ce qu'il a appelé un abandon de la filière du nucléaire, en qualifiant de "catastrophe", de "folie", de "cataclysme" la décision prise à gauche.
Prenant en exemple, l’évènement de Fukushima, comme à son habitude, l'actuel chef de l'état ai…

Premier tour, la menace Marine le Pen

Alors que la campagne officielle n'est pas encore lancée, déjà les écarts se resserrent entre les candidats à la présidentielle, rendant toujours plus incertain le résultat de ce scrutin aux enjeux majeurs. Un seul candidat reste stable dans les intentions de votes, c'est Marine Le Pen.

Les électeurs FN sont plus nombreux à assumer leur vote. Deux choses sont à retenir concernant les soutiens à Marine Le Pen, elle atteint des niveaux jamais atteints par son père, les intentions de votes sont stables.

Ce qui me parait le plus inquiétant, c'est que le vote Le Pen n'est plus un vote sanction, mais un vote d'adhésion.
C'est ce que l'on constate chez Harris Interactive "Que de plus en plus d'électeurs disent qu'ils voteront pour Marine Le Pen est une chose. Mais il y a un phénomène qui est aujourd'hui encore plus frappant : quand on précise aux personnes interrogées qu'elles risquent, ce faisant, d'empêcher  François Hollande ou Nicolas Sa…

La droite, c'est la dette !

Vu chez Nicolas : A diffuser très largement. Allez tiens j'en profite pour saluer mes camarades des @LeftBlogs
@0160
@alteroueb www.alter-oueb.fr @annnieday annnieday.blogspirit.com/ @arnaudmouillard http://hern.over-blog.com @aureliebouquet
@aurelinfo http://aurelinfo.over-blog.com @balmeyer http://www.balmeyer.net @bembelly http://bembelly.wordpress.com @blogexperience http://monblogessai.wordpress.com @blogiboulga
@cycee http://www.bahbycc.com @dadavidov http://saintpierredescorps-cestouca.blogspot.com @davidburlot http://www.sistraer.net @detoutderien http://detoutetderiensurtoutderiendailleurs.blogspot.com @elc95 http://elc95.blogspot.com

La Force

Aujourd'hui, en cette fin de semaine, jour spécial du Follow friday, un billet écrit d'une manière un peu plus légère qu'à l'accoutumée. Pour faire plaisir à nos amis blogueurs de droite, loin de moi l'idée d’entamer une ridicule blogowar, mais pour contenter Corto74 qui présente souvent le "combat" politique, comme l'affrontement des forces du bien contre le mal, j'irai en son sens pour commenter la superbe, magnifique, magistrale, prestation de celui qu'on appelle JFC, Jean François Copé.
Le chef de file de l'UMP était donc l'invité principal de l'émission "Des paroles et des actes", hier soir sur France2. Celui qui n'hésite pas à taper en interne, n'est-il pas le meilleur ami de Fillon en ce moment, tombait très souvent à bras très raccourcis sur Nicolas Sarkozy avant d'être propulsé par ce dernier à la tête du parti présidentiel.
JFC qui dénonçait hier soir les arrangements, l'accord entre PS et EELV s…

Battre la droite : Accord historique sur la sortie du Nucléaire en Mai 2012.

Après un accord obtenu hier avec les verts d'EELV, François Hollande, qui est à l'origine de cet accord avec Martine Aubry, présente aujourd'hui son équipe de campagne.

Les enseignements de 2007, sur la non-cohésion de l'équipe socialiste au candidat à la présidentielle, auront-ils été tirés ? L'équipe de campagne de François Hollande est donc aujourd'hui connue, et semble bien avoir pris en compte cette attente de l'électorat de gauche de voir un PS fort dans son fonctionnement interne, où l'on respecte les sensibilités et différences de chacun. C'est ainsi que l'on retrouve toutes les sensibilités des différents candidats de la primaire citoyenne qui s'est déroulée en octobre dernier. C'est ainsi qu'il faut procéder pour rassembler, conquérir la victoire de toute la gauche à la Présidentielle.

Même si avec les partenaires écologistes, des désaccords sont apparus, et fortement médiatisés, sur la poursuite de la construction d'une…

Fraude sociale Vs Fraude fiscale : Aveu d'échec du libéralisme

L'Elysée et l'UMP ont lancé une double offensive cette semaine, l'une ce lundi par l'UMP à l'encontre de l'opposant PS en utilisant des armes peu glorieuses de campagne nauséabonde de désinformation. L'autre par l'Elysée, pilotée par un conseil des ministres aujourd'hui qui entérine les décisions de lutter contre les fraudes sociales et fiscales.

Nicolas Sarkozy tombait à bras raccourcis sur ces infâmes pauvres qui seraient coupables de toutes les fraudes, mais semblait oublier la véritable fraude fiscale, celle des riches qu'il n'a cessé de protéger durant tout son mandat.

Il fallait réagir. C'est chose faite depuis ce matin, où L.Wauquiez spécialiste de la recherche de fond à l'étranger pour financer les partis politiques, présentait l'idée ce matin d'imposer les français dès lors qu'ils habitent au moins trois mois en métropole. Un pavé dans la mare médiatique, très vite atténué par le chef de file UMP, Mr Copé, qui dé…

Raisonnable ? Assemblée à gerber !

On assiste en ce début de semaine à une surenchère à droite d'attaques sur ce qui reste de notre modèle social d'antan, d'une volonté de pourrissement de la situation dont ils souhaiteraient à droite tirer avantage.

Il y a la crise qui justifie tous les plans d'austérité à les entendre, mais il y a aussi l'application d'une idéologie implacable dans un contexte d’acceptation des reculs sociaux plus grands.

Au nom des économies, et sous couvert d'équités (?) entre public et privé, sera instaurée une nouvelle journée de carence avant de pouvoir percevoir une indemnisation pour arrêt maladie. Ce qui porte à quatre jours de carence, de perte de salaire, le délai d'indemnisation lorsqu'on est malade. Et Mr Fillon qui a jugé "raisonnable" de présenter cette mesure aux députés de l'assemblée nationale ?

Cette même assemblée n'a pas jugé bon, ni tout autant "raisonnable" de baisser de 10% les indemnités des parlementaires. Seuls 2…

La campagne nauséabonde de l'UMP

Le parti de J-F.Copé aurait pu parler de "la semaine pour l'emploi des personnes handicapées" qui débute aujourd'hui, mais non, ce lundi, l'UMP préfère lancer une campagne nauséabonde Anti-PS dans le cadre de "la semaine de l'engagement", organisée dans toutes les fédérations de ce parti. Détournements, contrefaçons et intox pullulent dans ces documents, qui démontrent que le parti présidentiel est prêt à tous les coups bas.

La démarche pourrait être admise si elle n'était pas aussi emprunte de malhonnêteté. 3 millions de tracts, cinq affiches tirées à 40 000 exemplaires chacune, une seconde campagne de tractage après celle de Mai où l'on faisait à l'époque un bilan positif du quinquennat de Sarkozy. Ici, c'est l'opposant qu'on attaque.

France info en évoque des passages ici, on peut donc y lire par exemple, que "Le PS veut dépénaliser le cannabis, le PS veut régulariser les clandestins, le PS, avec ses alliés Verts, évoq…

Hollande, capitaine d'un pédalo, prêt à brader ses idées pour quelques circonscriptions ?

Une confrontation est naissante à gauche, et pourrait s'aggraver dans les prochaines semaines, si Hollande n'y prend pas garde.

C'est toute la problématique à gauche du scrutin uninominal à deux tours qu'est la Présidentielle, le premier tour sert de primaire à gauche pour départager la myriade de candidatures. Le second est l'objet d'âpres négociations avec les partenaires de gauche, surtout depuis que les législatives ont lieu quelques semaines après la Présidentielle.
 Si le parti socialiste avait imaginé avec les primaires ouvertes résorber la classique crise de leadership, il n'en est rien en réalité. Mis à part Mr Bailey du parti radical de gauche, François Hollande a été désigné parmi des socialistes. Il reste donc les autres leaders de gauche, et pas des moindres.

A coté du candidat socialiste, demeurent au moins deux personnalités politiques à gauche de renom et de premier plan,qui ont un fort écho dans les médias. J-Luc.Mélenchon pour le Front de …

J'envoie ma lettre ouverte à M.Hollande, Mme Joly.

L'Ecologie politique pourrait faire fondre la popularité de M.Hollande comme neige au soleil.

L'accord entre le PS et EELV sera ou ne sera pas en ce début de semaine, à la date butoir du 19 Novembre, et dans tous les cas les verts auront su porter leurs exigences. Véritable troisième force politique dans les scrutins intermédiaires, l'enjeu pour cette organisation politique est de transformer dans les élections à venir, les attentes de l'opinion publique en la mise en oeuvre de véritables politiques. Les enjeux sont grands, des objectifs nobles qui redonnent des couleurs à la politique.

Les partis dominants devraient en prendre conscience, l’hégémonie politique peut peut-être encore suffire à convaincre les militants, mais pourrait ne plus permettre de gagner des élections. Il faut encore et toujours aux partis de gauche apprendre à partager le pouvoir.

Si Nicolas Sarkozy reprend huit points dans les sondages d'opinion, la droite montre encore qu'elle sait se pl…

Refusons de travailler les jours fériés !

Si il n'y a que des conventions collectives ou des accords d'entreprises pour préciser le nombre de jours à travailler, en incluant ou pas les jours fériés, en réalité notre employeur peut nous faire travailler tous les jours de l'année sauf le 1er Mai. Et puis, il y a l'usage, la nécessité, les particularités d'une activité, l'adéquation charge-capacité, et in fine le respect d'un employeur pour ses salariés.
Moi qui ai entamé un week-end de quatre jours ce jeudi, (NON les 35 heures ne sont pas mortes), j'ai une pensée pour les travailleurs qui auront donc été obligés. Je pense à ces salariés, qui iront travailler ce vendredi 11 Novembre, et qui poursuivront samedi et dimanche, en sachant qu'une majorité de français sont chez eux en famille.
La fin de l'année est bien souvent en entreprise une période où l'activité se tend, les objectifs restent à atteindre avec toutes les problématiques que peuvent connaitre une industrie, un commerce, en te…