Accéder au contenu principal

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême droite symbolise le rejet des différences, le repli sur soi, l'isolement du pays si les thèses nationalistes étaient appliquées ? Que la droite dite républicaine doit rejeter ce type de discours.

On en viendrait presque à espérer que la droite se réveille, qu'elle réalise enfin sa dérive droitière, sa mise au ban de l’échiquier politique.
Bien sûr ce recentrage idéologique ne peut se faire en un mois, avant les législatives des 10 et 17 Juin ; désavouer la tête de l'UMP serait un très mauvais signal pour son électorat, mais Copé doit virer.

Commentaires

  1. Il faut l'encourager!
    C'est un bon signe. On file droit vers l'éclatement de l'UMP. Ça nous fera des vacances...

    RépondreSupprimer
  2. Il reste encore beaucoup de boulets à l'UMP. c'est très bien, qu'ils s'amusent entre eux une trentaine d'années...

    RépondreSupprimer
  3. Pareil que Bem ! Il faut l'encourager il va faire perdre l'UMP...

    RépondreSupprimer
  4. Oui, vous avez tous les trois raison, et c'est ça qui m'étonne le plus, comment ne se rendent-ils pas compte eux mêmes de leurs conneries ! ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord, mais pour trouver la solution, il faut un minimum de conscience, de compréhension de l'humain, et de respect de l'autre. Et là, de son coté, YA DU BOULOT !!

      Supprimer
  5. C'est juste que comme son copain Sarkozy il est l'ami préféré des friqués et des fascistes de la finance, de l'économie et des médias, de tous ceux qui impose un ordre parfaitement injuste par voie d'autorité répétée, brutale et partiale naturellement.
    Les Copé de la planète représentent le parfait oxymore quand on les acoquine avec l'intérêt général.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'aime pas les oxymores, je préfère les anaphores Hollandaises :))

      Supprimer
  6. Il se croit investi par le ciel mais n'est que le reflet l'enfer, Sarko à la marge, beaucoup de charognards vont essayer ce qui "marche" avec la fille LePen, sauf que personne ne sait faire du LePen mieux que LePen, eux-même.. C'est un état d'esprit clanesque qui se revendique comme tel et ne laissera jamais la place à personne.

    Marine LePen a pour objectif d'éclater la droite pour prendre la place, ce qui n'est pas forcément une bonne nouvelle à long terme, à moins que les Français ne comprennent qu'ils ne sont que des pions manipulés pour la gloire d'une ambition politique basée haine de l'autre et que cela peut se retourner contre eux, un jour ou l'autre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, et c'est Sarkozy, l'UMP qui ont renforcé les positions de Marine le Pen... Ils se sont enfermés seuls dans leur stratégie électorale...

      Supprimer
  7. londoncalling003312 mai 2012 à 14:45

    Les seuls valeurs qu'il connaît véritablement, c'est ses actions du 'CACA' 40

    C'est un homme odieux, pire que Sarko

    RépondreSupprimer
  8. Copé la même vulgarité que la Sorti, la même loghorrée extrème doite, la même utilité pour la gauche. Pour le France et la République c'est autre chose. Comment dès lors parler aux républicains de Droite et aux centristes en dépit de Mélenchon mais non sans lui? Défaire et diviser la Droite et faire un rassemblement même "implicite" plus large que la gauche? Comment parler à l'electorat populaire du FN? Il y a une sorte de compromis historique à trouver avec FH comme point d'équilibre

    RépondreSupprimer
  9. Pathétique !!!! Vous êtes tous d'une bonne fois , c'est évident . Mais pourquoi êtes vous si mauvais et pourquoi avez vous la mémoire si courte?
    Ce qui est triste pour la France ce n est pas M Sarkozy / ni M Hollande ( ça depend de quel côté on se place) c'est votre haine qui vous empêche de réfléchir posément !

    RépondreSupprimer
  10. A l'UMP, ils se chargeront bien de faire le ménage après les législatives.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Contrat de génération, l’échec annoncé d'un coup politique

Ils sont mauvais. Droite, gauche, de tous les courants politiques, ils ne sont pas nombreux à proposer des idées, des mesures en phase, une idéologie qui rencontre les attentes, les besoins auxquels aspire l'opinion publique. Au gouvernement comme dans l'opposition, ce sont les mêmes sérénades qu'on nous propose.

Quelques exemples de l'actualité récente étayent ce constat. Aujourd'hui je veux parler de la "vraie fausse bonne idée" qu'est le contrat de génération de François Hollande.

Sur le front de l'emploi, F.Hollande insiste et répète avec insistance qu'il réussira à inverser la courbe du chômage avant la fin de l'année, ce que tout le monde souhaite. Mais quand il déclare encore dimanche dernier lors d'un JT de 20h, "On est tout prêt du but", jugeant que la mise en oeuvre de dizaines de milliers d'emplois aidés commence à porter ses fruits, ça frise le manque de réalisme, pour ne pas dire plus.

Techniquement c'es…

L'avenir/la fin du nucléaire est avant tout politique

300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l'océan Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on cherche mois après mois à estimer la quantité d'eau contaminée qui se déverse dans l’océan pacifique.  On sait très exactement l'estimer, mais la pression est forte au Japon depuis les dernières élections de décembre dernier pour minimiser l'impact. Face à l’inquiétude de la population et la mobilisation des associations anti-nucléaire, le gouvernement Japonais a officiellement communiqué ce 7 Août, le chiffre de 300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l’océan. C'est la veille, que la NRA, l'autorité de régulation nucléaire Japonaise, déclarait Fukushima en "situation d'urgence".
C'est donc contraint que le nouveau premier ministre Shinzo Abe , a admis "un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population"il ne pouvait dire moins que ça ! Issu du Parti libéral-démocrate de droite, il prône le redé…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…