Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mars, 2013

Mettre fin aux aides pour les plus riches ?

Juste pour dire, écrire, signifier que y en a marre de s'entendre dire qu'il faut faire des économies, que l'endettement de la France est historique, mais qu'il faut continuer, selon le sacro-saint principe d'égalité, de continuer à déverser l'argent public pour "aider" les plus aisés.

Ce sont les mêmes personnes qui bien souvent vous expliquent que nous sommes trop taxés, que nous payons trop d’impôt, mais qui trouve anormal qu'on puisse moduler les allocations familiales en fonction des ressources des ménages.

L'idée serait peu républicaine, ce serait une grave atteinte à l'universalité des droits ? Des arguments démagogues à souhait en jouant sur les frustrations des gens.

Et nous pourrions aller beaucoup plus loin. A ceux qui souhaitent réaliser des économies pour équilibrer l'assurance maladie, les comptes des hôpitaux,  les caisses de retraites, etc... Pourquoi ne pas revoir la gratuité dans son ensemble et concentrer la solidar…

Aucune annonce pour sortir de l'ornière

Hier, le titre de mon billet était "les annonces de F.Hollande pour sortir de l'ornière", j'y décrivais ce que j'attendais de la prestation Tv du Président Hollande, aujourd'hui forcé de constater qu'aucune annonce ne permet de dire que la situation économique du pays va s'améliorer.
Juan de Sarkofrance me met en lien dans son billet ce matin, et laisse entendre qu'il faudrait presque applaudir parce qu'il y aurait une pause dans la réduction des déficits. Effectivement, j'écrivais hier qu'il fallait décaler nos engagements sur les 3% de déficits par rapport au PIB, pour se donner de "l'avance" budgétaire et financer un plan de relance de l'économie, mais ce n'est pas ce qu'à dit F.Hollande.

Le Président de la République fait juste le constat qu'avec moins de croissance nous ne respecterons pas nos engagements en 2013, c'est quelque chose que nous savions déjà.

Mais rien de nouveau, aucune annonce conc…

Les annonces de F.Hollande pour sortir de l'ornière

Serons nous déçus de la prestation télévisuelle de François Hollande ?  Un an après son élection  le président de la République doit encore convaincre qu'il a un cap à maintenir, que les politiques mises en oeuvre sont celles qui faut pour le pays. Mais si il en reste là, il y a de fortes chances pour que la morosité et l'impression négative généralisée (sondage, analystes politiques, économistes) ne changent pas.
Par contre, il est possible aussi, sans se désavouer, ni donner l'impression de renier ce qui a été fait, d'annoncer des mesures nouvelles. De proposer des orientations qui n'ont pas été évoquées jusqu'alors. Si tel était le cas, voici ce que j'aimerais entendre ce soir :
En guise d'introduction, il faudrait que F.Hollande puisse expliquer que les perspectives négatives de croissance l'oblige à décaler dans le temps le remboursement de la dette, l’idéal étant d'arriver à l'engagement des 3% de déficit par rapport au PIB à mi-manda…

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Hollande n'a pas été élu pour ça !

Cette petite musique, qu'on nous sert depuis quelques temps, commence à vraiment exaspérer. Nous ne pourrions pas contester les politiques mises en oeuvre par François Hollande et son gouvernement , simplement parce qu'ils appliqueraient la feuille de route pour laquelle le président de la République a été élu. C'est juste faux, et ce n'est pas parce que les représentants de l’exécutif vont répéter et répéter ce refrain que l'on va s'en convaincre.
C'est faux, et les exemples sont nombreux. Il faut aussi se rappeler que le programme des deux candidats Sarkozy-Hollande resta assez flou il y a moins d'un an. Pour éviter d'être attaqué trop concrètement sur tel ou tel sujet, que pour F.Hollande, il était aussi surtout question de mettre en avant la nécessité du dialogue social  avant de définir plus précisément les modalités des reformes.
L'exemple le plus récent : le mariage pour tous. Je suis moi-même très favorable au mariage pour tous mais res…

[Rigueur] La gauche la plus con du monde

"Ok.... le but était de faire un titre accrocheur, encore que !" C'est comme ça que commence le billet d'Elmone sauf que lui a mis "la droite" à la place de "la gauche". Mais je suis complètement d'accord avec le contenu de son billet, qui parle plus des frustrations des gauchistes que nous sommes face à la politique menée par le gouvernement Ayraulande, que de l’absence d'opposition à droite.
"La Gauche mène la politique de rigueur que la Droite n'a pas osé mener (réforme du droit du travail, augmentation des impôts sur le revenu)." "Vous imaginez donc la frustration du gauchiste que je suis. Frustration de voir le parti pour lequel j'ai voté, mener une politique de Droite"
Allez soyons indulgents, considérons plutôt que nous avons la gauche la plus frileuse, elle gouverne à vue dans un contexte de crise économique dans lequel elle essaye d'appliquer les déjà vieilles recettes des sociaux-libéraux des pays v…

#StopSyria Livrer des armes ? Que fait L'Europe ?

Un billet pour relayer l'appel à manifester ce Vendredi 15 Mars 2013 où que vous soyez, rassemblez vous, mobilisez vous pour dire stop aux massacres en Syrie. Le détail ici.
2 ans déjà, ça passe vite, trop de temps passé sans que l'action internationale n'ait servi, ou permis de mettre fin aux tueries. 70 000 selon les Nations Unies, près de 100 000 victimes si l'on compte les dizaines de milliers de personnes blessées, dont beaucoup sont des civils. Et c'est sans compter le million de personnes réfugiées.
Un billet pour dire toute mon exaspération de voir que finalement, au-delà des politiques internes en France, il n'y a pas de projet pour mieux vivre ensemble dans le monde. Que de toutes ces réunions, de ces sommets internationaux, ne découle rien ou si peu. Les résolutions de l'ONU, même présentées par la Ligue Arabe, n'ont eu aucun effet. Puisque la diplomatie ne permet rien, faut-il aller plus loin, ou rester spectateur de la répression d'un …

Accélérer par ordonnance ou pas.

Il y a urgence, il faut accélérer l'action gouvernementale parce que la situation du chômage est intolérable, parce que les réformes structurelles doivent permettre d'éviter la fuite en avant des déficits, dès lors gouverner par ordonnance devient un moyen de faire vite ce qui peut être légitime quand les politiques mises en oeuvre sont acceptables. Mais est-ce le cas ?

Le principe de l'ordonnance : le parlement permet au gouvernement de faire des ordonnances (acte faisant la loi) qui seront ratifiées par le parlement dans un temps parlementaire raccourci.

C'est simple et ça permet d'éviter l'instrumentalisation le dialogue social, d’accélérer la parodie de le débat parlementaire, de mettre en oeuvre l'action politique. 
Ok, sauf que : Ce principe pourrait être légitime si le gouvernement accélérait sur un programme connu, sur des mesures techniques qui découleraient du programme du candidat François Hollande qui, une fois élu, demanderait la permission au…

[Loi sur l'énergie] c'est la pauvreté le problème.

Alors que nous apprenions ce lundi que 230 000 foyers avaient été radiés par leurs fournisseurs d'énergie en 2012, mettant des chiffres sur la réalité de la précarité énergétique, une nouvelle loi sur l’énergie a été votée à l'assemblée. Le médiateur de l’énergie Bruno Lechevin précisait même qu'il y avait eu environ 580 000 coupures pour non-paiement, qu'en consacrant au moins 10% de leurs revenu au paiement de leurs factures de gaz et d'électricité, près de 8 millions de personnes en France étaient touchées par la précarité énergétique. Alors qu’apporte donc cette nouvelle loi ?

La mesure principale, qui instaure un bonus-malus, me semble une très bonne mesure pour les personnes ne subissant pas la précarité énergétique, mais qui souhaitent réaliser des économies en maîtrisant leur consommation. C'est une mesure qui, contrairement à ce qui a pu être dit, est très simple à mettre en oeuvre. Seul bémol : chez les personnes vivant dans des logements insalubres, …

[-de 25 ans] 1/4 au chômage, les oubliés de F.Hollande

Plus d'un quart (26.4%) des moins de 25 ans étaient au chômage à la fin 2012 selon l'INSEE, c'est énorme ! Les défenseurs de l'action gouvernementale nous expliqueront que c'est la crise, que c'est les conséquences du Sarkozysme, que l'actuelle politique de l'emploi ne porte pas encore ses effets, qu'il faut attendre. Pour ma part, je constate malheureusement que ce qui était la priorité pour François Hollande lors de la campagne présidentielle ne l'est plus tant il ne s'est pas donné les moyens de ses ambitions.
Il faudra plus d'un discours, plus qu'une sortie bien préparée sur le terrain à la rencontre de ces jeunes pour les rassurer sur leurs situations. La France a une croissance quasi-nulle depuis plus de cinq ans, elle ne créé plus d'emploi et l'action politique ne permet pas d'endiguer cette destruction de l'emploi dans notre pays.
Et ce sont les jeunes qui payent le prix de cette impuissance, de ce manque de …

[Merah] M.Valls aussi mauvais que N.Sarkozy

L'Etat doit-il connaitre et suivre les "dizaines de Merah potentiels en France" ? On le souhaiterait mais est-ce vraiment possible ? Pourquoi ne pas admettre, un an après les meurtres en série perpétrés par ce fanatique, que l'affaire Merah révèle l'impuissance des politiques menées jusqu'alors, et prendre à contre pied l'idéologie Jihadiste en rappelant les valeurs de la République, en tenant des discours qui rassemblent, plutôt que de diviser ? 

Partagé entre la reconnaissance d'une "FAUTE" de l'Etat qui "savait dès 2006" que ce jeune dérivait et l'aveu qu'en réalité il y a des dizaines de Mohamed Merah, l’indétermination du ministre de l’intérieur est flagrante.

Celui dont-on dit qu'il pourrait avoir un destin à la Sarkozy, me semble aussi instable dans ses positions. Manuel Valls n'a certes pas la tâche facile, mais faire les gros bras, dossier après dossier, surfer sur une popularité très relative, n'auto…

Pourquoi F.Hollande n'inversera pas la courbe du chômage en 2013

C'est l'OFCE (observatoire des conjonctures économiques) qui le dit. Sans croissance, pas d'emplois, sans politique de maintien de l'emploi, plus de chômage, sans relance de la consommation, pas de croissance, etc...

Nous sommes en fait embarqués dans un cercle vicieux de déflation, de décroissance qui nous mène à la frontière de la récession  Et la petite musique des accords compétitivité qui nous mène droit dans le mur berce de douces illusions "l'intelligencia".

La légitimité des urnes donne encore un certain crédit à des politiques mises en oeuvre par des hommes politiques fraîchement élus. Après tout, cela ne fait jamais q'un an que François Hollande est aux responsabilités. Combien de temps faudra t-il attendre avant qu'il réoriente sa stratégie ? S'il ne le fait pas, combien de temps devrons nous attendre la reprise du solde positif des créations d'emplois dans notre pays ? Au moins jusqu'à ce que le chômage se stabilise comme l…

[Sondage qui en dit long] L'exécutif navigue à vue

On apprécie à sa juste valeur un sondage lorsqu'on a le sentiment qu'il reflète l'opinion en général, quand vous en partagez son résultat aussi.

Ici, la question posée par le CSA pour les Echos est :

"En matière de politique économique et fiscale, diriez vous que le gouvernement..."

-Sait où il va et le dit aux Français
-Sait où il va mais ne veut pas le dire
-Ne sait pas où il va

[Une autre question est sous-jacente, le discours de vérité. Au sein de la population des 41% considérant que le gouvernement sait, seul 1% pense qu'il le dit aux Français. On mesure là, la confiance des français dans les représentants politiques qu'ils ont pourtant élu il y a à peine un an de cela.]

Le résultat principale est éloquent, pour 59% des Français, le gouvernement ne sait pas où il va en matière de politique économique et fiscale.

Cela rejoint la conclusion de mon billet d'hier soir : François Hollande où es tu ? où vas tu ? Comme je le dis plus haut, lorsque vous…

[Emploi-Précarité] la situation dégénère

Ce matin j'écrivais que la France sombre dans le chômage, et accélère sa chute en facilitant les licenciements avec son projet de fléxibilisation du code du travail. Est-ce judicieux de faciliter les licenciements quand la situation de l'emploi est déjà si fragile ? (chômage à 10.6%, taux d'emploi en CDI de 49%, 60% des seniors sont sans emploi).  Une drôle de journée où se sont entrecroisées des informations qui mises bout à bout, montrent que nous soufflons le chaud et le froid quand il s'agit de savoir qui nous sommes et où nous allons.
Résister : Quand j'ai écouté F.Hollande rendre hommage à Stéphane Hessel ce matin, j'ai pensé à Martin Hirsh qui parlait de l'Abbé Pierre.  Dans les deux cas, nous avons deux hommes qui ont énormément défendu les personnes touchées par la précarité, à l'inverse M.Hirsh comme F.Hollande n'ont que bidouillé des mesures qui n'ont eu que peu d'effets.
Aujourd'hui à Amiens, les salariés de GoodYear ont &quo…

La France sombre dans le chômage et accélère sa chute

Les chiffres sont parlants, ils reflètent une réalité sociale très inquiétante tant on se demande comment les gens peuvent faire face à la précarité qui les touche, comment le pays peut se sortir de l'ornière dans lequel il est embourbé.

Si l'on ne lit que ces deux articles en lien ici et , on peut déjà prendre la mesure de la situation :

-Bond du chômage à 10.2% à fin 2012, son plus haut niveau depuis 1999
-Le taux d'emploi en CDI est de 49% dans la population des 15-64 ans
-Près de 60% des seniors sont sans emploi

Et que faisons nous ? Nous sommes sur le point de faciliter les licenciements, et de prolonger la durée du travail !?

Que ce soit sur les pistes avancées de la prochaine reforme des retraites, durée de cotisations, montants des cotisations, etc, ou avec le projet de loi sur la compétitivité qui permet de mieux licencier, rien n'est mis en oeuvre concrètement pour maintenir l'emploi.

Rien pour le maintien dans l'emploi

Bien au contraire, avec les nouvelles…

[Vidéo] Projet de loi sur le marché du travail

Anne Braun, juriste et conseillère de la CGT et Thierry Lepaon dirigeant de la CGT s’expriment sur le projet de loi sur le marché du travail.