Accéder au contenu principal

Aucune annonce pour sortir de l'ornière

Hier, le titre de mon billet était "les annonces de F.Hollande pour sortir de l'ornière", j'y décrivais ce que j'attendais de la prestation Tv du Président Hollande, aujourd'hui forcé de constater qu'aucune annonce ne permet de dire que la situation économique du pays va s'améliorer.
Juan de Sarkofrance me met en lien dans son billet ce matin, et laisse entendre qu'il faudrait presque applaudir parce qu'il y aurait une pause dans la réduction des déficits. Effectivement, j'écrivais hier qu'il fallait décaler nos engagements sur les 3% de déficits par rapport au PIB, pour se donner de "l'avance" budgétaire et financer un plan de relance de l'économie, mais ce n'est pas ce qu'à dit F.Hollande.

Le Président de la République fait juste le constat qu'avec moins de croissance nous ne respecterons pas nos engagements en 2013, c'est quelque chose que nous savions déjà.

Mais rien de nouveau, aucune annonce concrète, nouvelle, pour envisager un redressement de l'activité en France.

Les emplois aidés ne sont pas au niveau de la problématique du chômage, la réforme sur les règles du travail est avancée en trompe l'oeil comme faisant partie des réformes qui permettraient avec le pacte compétitivité de dynamiser l'emploi. Comme tout cela semble illusoire tant on sait qu'il ne suffit pas de créer des nouveaux contrats ou règles du travail pour créer de l'activité.

Nous avons donc eu droit hier soir à un exercice de communication qui a consisté à expliquer  un peu plus ce qui avait été fait, rien de plus.
Il ne faut donc pas s’étonner de la déception de la presse, des quotidiens ce matin puisque cela fait déjà un moment que pour beaucoup l'action gouvernementale n'est pas au niveau. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…